George Eddy : « La France ? La chance de ma vie »

Comme en 2020, la NBA a choisi Paris pour l’un de ses matches internationaux (Chicago Bulls-Detroit Pistons). Un match diffusé en clair sur Canal + et commenté par George Eddy. La chaine cryptée a souhaité marquer le coup avec un documentaire sur l’une des voix les plus emblématiques du paysage audiovisuel français, disponible à partir du 15 janvier et dans lequel « Mister George » dit presque tout… La suite, il l’a réservée pour Le 10 Sport. Entretien.

Le 15 janvier prochain Canal + sort un documentaire dont vous êtes le sujet principal. Si on vous avait dit ça en 1984, vous y auriez cru ?

Pas du tout ! J’avais déjà du mal à croire que Canal + allait me laisser commenter un match de NBA à la télévision française. Tous mes copains du Racing où je jouais à l’époque en deuxième division me disaient qu’ils ne me prendraient pas, qu’ils prendraient quelqu’un de plus connu. J’étais déjà tout surpris d’avoir le droit de commenter le premier match NBA sur Canal + avec la pression de Charles Biétry qui me disait « Si tu es bon, on fait une deuxième semaine et si tu es mauvais je trouverai quelqu’un d’autre. »

Vous parlez dans ce documentaire de votre « rêve français »…

Oui. J’ai compris rapidement que la France était la chance de ma vie. Déjà en tant que joueur. Aux USA, je jouais beaucoup. Quatre à cinq heures par jour, mais je n’ai jamais été pris dans l’époque de mon lycée, ni dans celle de mon université de Florida, dans laquelle avait joué Joachim Noah plus tard. À 20 ans, j’ai eu l’opportunité…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com