George Russell décroche sa première pole au GP de Hongrie devant Carlos Sainz

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
George Russell partira en pole position du Grand Prix de Hongrie. (B. Szabo/Reuters)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

George Russell a créé la surprise samedi en raflant la pole position du GP de Hongrie. La première de sa carrière et la première pour Mercedes cette saison. Il devance les Ferrari de Carlos Sainz (2e) et Charles Leclerc (3e). Max Verstappen est seulement 10e.

On leur promettait l'enfer sur le Hungaroring. Mais rien n'est impossible pour Mercedes et George Russell. Le pilote anglais a signé la première pole position de sa carrière grâce à un dernier tour stratosphérique (1'17''377). Il est ainsi venu frustrer un Carlos Sainz qui pensait avoir fait le plus dur en reléguant Charles Leclerc à plus d'un dixième. Mais, pour 44 millièmes, l'Espagnol doit s'incliner et se contenter de la 2e place.

lire aussi

Le classement des qualifications

Il aura donc fallu attendre le 13e Grand Prix de la saison pour voir une monoplace autre qu'une Red Bull ou une Ferrari en tête de la feuille des temps du samedi. Si Russell a réussi l'exploit de battre le duo de la Scuderia, son coéquipier Lewis Hamilton est repoussé à sept dixièmes pour une 7e place sur la grille. Il retrouvera à ses côtés deux vieilles connaissances : Fernando Alonso, devant lui, qui avait chèrement défendu sa position l'an dernier sur le même circuit pour permettre à Esteban Ocon de s'imposer et son ancien coéquipier Valtteri Bottas, derrière.

lire aussi

Le film des qualifications

Red Bull en milieu de peloton

Après avoir animé les EL3, la pluie était attendue pendant les qualifications. On a attendu, attendu mais elle n'est jamais venue. Et le grand perdant du jour n'est autre que le leader du Championnat du monde. Déjà 8e après sa première tentative en Q3 après une sortie au large, le Néerlandais s'est plaint d'un problème de puissance sur sa monoplace en ressortant des stands et se contente d'une 10e place sur la grille qui ne fait pas ses affaires. Il devance finalement... son propre coéquipier Sergio Perez en difficulté toute la journée et éliminé dès la Q2. Dixième et 11e, voilà des positions qui ne sont pas dignes des standards de Red Bull.

Alpine rigole, AlphaTauri déchante

Avec Esteban Ocon 5e et Fernando Alonso 6e, Alpine a verrouillé la troisième ligne sur la grille de départ. Juste derrière le surprenant Lando Norris, très à l'aise sur un Hungaroring sec. Là où il est devenu un vainqueur de F1 l'année dernière, le Français égale sa meilleure séance de qualifications de la saison (Arabie saoudite).

Pendant ce temps-là, l'heure n'est pas à la fête chez AlphaTauri. Pierre Gasly attendait la pluie pour performer, il a fini 19e des EL3 puis des qualifications après avoir vu son temps être annulé pour dépassement des limites de piste. Yuki Tsunoda a fait un tout petit peu mieux sans pour autant passer le cap de la Q1 avec une 16e place sur la grille.

lire aussi

Le classement du Championnat des pilotes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles