Gerson quitte l'OM pour retrouver Flamengo au Brésil

Gerson quitte l'OM pour retrouver son ancien club, Flamengo. (A. Réau/L'Équipe)

Gerson, le Brésilien de l'OM, va rejoindre Flamengo. Le club de Rio est tombé d'accord avec Marseille après plusieurs semaines de négociations.

Il avait dit au revoir à ses coéquipiers le 9 novembre et, à l'époque, Gerson ne s'imaginait pas que le feuilleton allait s'étirer autant, ni qu'il continuerait à s'entraîner seul à la Commanderie, en marge du groupe et à des horaires décalés, jusqu'aux derniers jours de décembre.

L'OM espère récupérer au moins 15 millions d'eurosLe Brésilien avait fait son choix depuis longtemps, l'OM n'avait pas l'intention de le retenir. Restait à se mettre d'accord avec Flamengo, et les discussions ont longtemps achoppé sur le montant de l'indemnité. Elles se sont enfin conclues ce samedi 31 décembre, à quelques heures de l'ouverture du marché, et il est très probable que la somme empochée par les dirigeants de l'OM soit réinvestie courant janvier, puisque le club attend deux recrues dans le secteur offensif, pour compenser le départ du Brésilien, donc, et pallier la longue absence d'Amine Harit. La structure de l'accord est complexe, entre bonus et pourcentages divers, mais l'OM espérait une enveloppe d'au moins 15 M€.

Dix-huit mois contrastésLe talentueux Gerson, technique soyeuse et gros caractère, s'en va après dix-huit mois contrastés et finalement décevants, conclus sur son incompatibilité d'humeur avec Igor Tudor. Il y eut de belles périodes, pourtant, et surtout la fin de la saison dernière, où son sens tactique et sa justesse technique ont trouvé leur place, entre deux états d'âme. Réclamé par Jorge Sampaoli, Gerson avait fini par s'adapter à la Ligue 1 après quatre premiers mois difficiles, mais l'arrivée du Croate n'a pas arrangé son cas, parce que les deux hommes n'étaient pas faits pour s'entendre.

lire aussi : Toute l'actualité de l'OM

Les dirigeants l'ont vite compris, et il fallait trouver une solution. Flamengo, où le Brésilien a joué, et brillé, entre 2019 et 2021, convenait à tout le monde, mais a tardé à se rapprocher des exigences de l'OM. La partie de poker a donc pris fin hier, et l'insaisissable Gerson, capable du meilleur comme du pire, s'en retourne au Brésil, après un deuxième passage mitigé en Europe après l'Italie (Roma puis Fiorentina, entre 2016 et 2019).