Ghetto, trashtalk, frasques...comment Conor McGregor est devenu la plus grande star des sports de combat

Guillaume Poisson
·1 min de lecture

• Le "trashtalking", ou l'art de rentrer dans la tête de ses adversaires

Conor McGregor est l'un des plus habiles metteurs en scène des sports de combat aujourd'hui. Costumes déjantés, tatouages, répliques et phrases chocs : un peu comme un Zlatan Ibrahimovic en football ou un Mohammed Ali en son temps, McGregor maîtrise sa communication à la perfection et s'est créé un personnage adapté aux codes des réseaux sociaux. Mieux, il fait de sa provoc' une arme mentale qui désarçonne ses adversaires avant même que le combat n'ait lieu. "Je vais lui briser le visage" avait-il tweeté avant son combat du siècle contre Floyd Mayweather.

"Conor excelle dans tous les domaines, le combat mental comme le combat physique, explique Dana White, le patron de l'UFC, dans Sports Illustrated. C'est le meilleur pour vendre un combat depuis Mohammed Ali".

McGregor utilise cette stratégie dès ses premiers combats, et avant même qu'il ne soit la super-star qu'il est aujourd'hui. "Il avait déjà ça, se souvient Ciaran Campbell, son premier adversaire en MMA, dans la biographie Obsessions, de Charles Thiallier (Hugo Sports, 2019). Il m’a provoqué dès le départ, il m’a fait sortir complètement...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi