Gianni Infantino (FIFA) appelle à un cessez-le-feu en Ukraine pendant la Coupe du monde

Le président de la FIFA Gianni Infantino. (A. Mounic/L'Équipe)

Invité par les dirigeants du G20 mardi à Bali en Indonésie, le président de la FIFA Gianni Infantino a dit croire en la force du football pour unir les peuples, appelant à un cessez-le-feu d'un mois en Ukraine le temps de la Coupe du monde.

« Mon appel à vous tous, c'est de réfléchir à un cessez-le-feu temporaire d'un mois pour la durée de la Coupe du monde ». Tels ont été les mots de Gianni Infantino mardi concernant la guerre en Ukraine, entamée par l'invasion de la Russie il y a maintenant bientôt neuf mois. Le président de la FIFA s'exprimait alors à Bali en Indonésie devant les dirigeants du G20, à l'exception de Vladimir Poutine remplacé pour l'occasion par son chef de la diplomatie Sergueï Lavrov.

Infantino a voulu s'appuyer sur le rôle unificateur du football pour réclamer au moins la mise en place de « corridors humanitaires ou tout ce qui pourrait conduire à la reprise du dialogue », avant d'avouer : « Nous ne sommes pas naïfs au point de penser que le football peut résoudre les problèmes du monde. » La Coupe du monde, qui débute au Qatar dimanche prochain et qui prendra fin le 18 décembre, reste quand même pour le dirigeant « une occasion de faire tout son possible pour mettre fin à tous les conflits. »

lire aussi : Toute l'actu de la Coupe du monde