Gianni Infantino, président de la FIFA à propos du drame en Indonésie : « Un jour noir »

Gianni Infantino a qualifié le mouvement de foule de « tragédie au-delà de l'imaginable ». (Igor Kralj/Presse Sports)

Gianni Infantino, le président de la FIFA, s'est dit catastrophé par le drame survenu en Indonésie lors d'un match faisant au moins 174 morts.

Après l'annonce de la Liga d'observer une minute de silence, c'est au tour du président de la plus haute instance du football Gianni Infantino de réagir. La catastrophe survenue dans un stade en Indonésie est « une tragédie au-delà de l'imaginable », a déclaré le président de la FIFA dans un communiqué ce dimanche.

Selon un dernier bilan, au moins 174 personnes sont mortes samedi dans un mouvement de foule dans un stade de la ville de Malang, dans l'est de l'île de Java, quand des milliers de fans ont envahi un terrain de football et ont été aspergés de gaz lacrymogènes par la police.

lire aussi


Ce que l'on sait du drame en Indonésie

« Un jour noir pour tous ceux qui aiment le football »


« Le monde du football est en état de choc après les tragiques incidents en Indonésie », a ajouté le dirigeant suisse, parlant d'« un jour noir pour tous ceux qui aiment le football ». Infantino, en poste depuis 2016, a également adressé ses « plus profondes condoléances aux familles et amis des victimes qui ont perdu la vie ».

« Ensemble avec la FIFA et la communauté du football, toutes nos pensées et nos prières vont aux victimes et aux blessés, ainsi qu'au peuple de la République d'Indonésie, la Confédération asiatique (AFC), la Fédération et la ligue indonésiennes en ces heures difficiles », a-t-il ajouté.

lire aussi


60 ans de tragédies dans les stades de football