Gilles Cioni : "Cette crise, c'est comme un match de Bastia contre le Paris Saint-Germain !"

SO FOOT
So Foot

Félicitations pour la montée en National, Gilles ! Mais on imagine que tu as eu du mal à la fêter, entre le confinement et la gestion de ta conserverie qui vend 300 tonnes de marchandises par an. Les commandes ont explosé ?

On a eu un pic d'activité les deux dernières semaines de mars, après l'annonce du confinement. Tu l'as vu, les gens se sont littéralement rués dans les magasins. De notre côté, on a donc eu énormément de drives et de demandes de grandes surfaces. Et puis après... Au mois d'avril, on a fait -40%. Celui de mai sera catastrophique, comme le reste de la saison d'ailleurs. Là, on est déjà à -50%.


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

On pouvait pourtant croire que la demande allait se prolonger, vu que tu vends en majorité des boîtes de conserve. Des produits qui périment peu, et qui ont un certain succès en cette période de crise...

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi