Giorgio Chiellini, la revanche du brave

·1 min de lecture

Les multiples embrassades entre Giorgio Chiellini et Manuel Locatelli feront partie des images fortes de cet Euro 2020. En demi-finale face à l'Espagne, après le tir au but manqué du milieu de terrain de Sassuolo, Chiellini était resté près du gamin de 23 ans jusqu'à la délivrance avant de l'étreindre. Face aux Anglais, en finale, le vieux routier de Turin tout comme le néophyte d'Émilie-Romagne n'ont pas tiré. Mais ils se sont roulés par terre, ensemble, après l'arrêt de Gianluigi Donnarumma sur l'ultime tentative de Bukayo Saka. Pour Chiellini, la nuit est magique. À 36 ans bien tassés, cette victoire avec l'Italie n'est pas une consécration, mais une juste récompense pour un homme qui s'est longtemps battu pour l'obtenir.

Enfin roi


Si Giorgio est tout sauf un enfant gâté, il a plus que mérité de passer une nuit avec la Coupe d'Europe comme compagne d'un soir. Dans sa riche…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles