Giro - Egan Bernal, vainqueur de la 16e étape du Giro : « Je voulais faire quelque chose de spécial »

·2 min de lecture

Egan Bernal, qui voulait se distinguer pour montrer son maillot rose de leader du Giro, a remporté lundi la 16e étape du Giro entre Sacile et Cortina d'Ampezzo. Egan Bernal (Ineos Grenadiers, maillot rose et vainqueur de la 16e étape du Giro lundi) : « C'est une grande victoire. Je voulais faire quelque chose de spécial, je tenais à gagner avec ce maillot rose et le montrer. Ce n'est pas tous les jours que cela arrive sur un grand tour. C'était une étape dure mais, quand la course est dure à cause de la météo, il faut être fort dans sa tête, avoir un mental de vainqueur. Le raccourcissement de l'étape ? Je ne sais pas ce qui était préférable pour nous. Froid ou non, étape longue ou courte, nous étions prêts quoi qu'il en soit à toutes les hypothèses. À la fin, ce sont les organisateurs qui décident. À nous d'être prêts. Je suis content que cela se soit bien passé. Je pense être maintenant dans une excellente position. Si je suis amené à connaître une journée un peu difficile, ce qui peut arriver à n'importe quel coureur, je pourrai gérer la situation. » voir aussi Giro 2021 : Le résumé de la 16e étape en vidéo Simon Yates (BikeExchange, 11e de l'étape et 5e au général) : « Je n'ai pas eu ce que je recherchais, mais j'ai fait de mon mieux. C'était une étape difficile. La victoire est un peu loin maintenant, mais le podium est toujours à portée de main. Alors, il faut garder la tête haute. » lire aussi Le classement général du Giro Remco Evenepoel (Deceuninck - Quick-Step, à plus de 24 minutes du vainqueur de la 16e étape, 19e du général) : « Je me sens de moins en moins bien chaque jour. Mon corps n'est pas prêt. Je me suis seulement entraîné pendant deux mois (après neuf mois d'arrêt à la suite d'une chute). Je ne pense pas que quelqu'un qui s'entraîne pendant deux mois peut s'attendre à être au top pendant trois semaines. Mon objectif est de bien terminer le Giro. Tant que je peux continuer, je n'abandonnerai pas. Je vais essayer de prendre une échappée, cela dépendra de ma condition. » lire aussi Toute l'actualité du Giro