Giro - Egan Bernal s'impose à Campo Felice et prend le maillot rose du Giro

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Egan Bernal a remporté dimanche la neuvième étape du Giro, à Campo Felice et s'empare du maillot rose. Le jeune Colombien a devancé Giulio Ciccone et Aleksandr Vlasov. Très attendu au sommet de Campo Felice, Egan Bernal (Ineos Grenadiers) n'a pas déçu. Le jeune Colombien a remporté dimanche la 9e étape du Giro en distançant les favoris dans les derniers hectomètres et s'empare par la même occasion du maillot rose, aux dépens d'Attila Valter (Groupama-FDJ). Bernal devance Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) et Aleksandr Vlasov (Astana-Premier Tech). lire aussi Le classement de l'étape Au lendemain d'une étape où l'échappée est allée au bout, entre Foggia et Guarda Sanframondi, les coureurs ont retrouvé la montagne ce dimanche, dans le massif des Abruzzes. Le peloton, qui n'a jamais laissé beaucoup d'avance aux échappés, est revenu sur les deux derniers fuyards à moins d'un kilomètre de l'arrivée. Geoffroy Bouchard (AG2R Citroën) et Koen Bouwman (Jumbo-Visma) ont cru pouvoir se jouer la victoire d'étape mais l'accélération dans le groupe des favoris a enterré leurs espoirs. Le Français n'a pas tout perdu : en grande forme sur cette étape, il s'empare du maillot de meilleur grimpeur. Avec 51 points, il devance Egan Bernal de trois unités.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les leaders à l'attaque Les 1 600 derniers mètres sur une route non goudronnée, avec des pointes à 14 % dans les derniers 500 mètres, n'ont pas stoppé Egan Bernal. L'attaque surpuissante du Colombien, lui a offert la victoire d'étape, et surtout le maillot de leader. Il n'avait plus porté de maillot distinctif depuis le Tour d'Occitanie, qu'il avait remporté, l'été dernier.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les autres têtes d'affiche - Giulio Ciccone, Aleksandr Vlasov, Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step), entre autres - restent placées au classement général. Le jeune Belge conserve sa deuxième place, à 15 secondes de Bernal, suivi d'Aleksandr Vlasov (3e, qui remonte d'une place) et Guilio Ciccone (4e, qui remonte de trois places). lire aussi Le classement général Simon Yates (Team BikeExchange), grand favori au départ du Giro, pointe à 55 secondes de Bernal (9e). Septième ce dimanche, Romain Bardet (DSM) pointe à la 13e place (à 1''20).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Avant une première journée de repos mardi, le peloton du Giro disputera une 10e étape beaucoup plus plate : 139 kilomètres entre L'Aquila et Foligno. lire aussi Toute l'actualité du Giro

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles