Giro - Remco Evenepoel sur un fil pour poursuivre le Tour d'Italie

·1 min de lecture

Le staff de Deceuninck-Quick Step devrait décider rapidement si le Belge, encore à la peine samedi, va poursuivre ou pas l'aventure. Encore à la peine samedi dans le final du Zoncolan, le jeune Belge (21 ans) s'est contenté de limiter la casse (il est arrivé à 1'30'' de Bernal), bien loin de ses ambitions initiales, à savoir le Maillot Rose et même voire la victoire finale à Milan. « Ma longue coupure (après sa terrible chute au Tour de Lombardie en août 2020) commence certainement à peser, admettait-il après l'arrivée, j'ai senti encore [samedi] que mes jambes ne répondaient pas toujours. Mon corps n'est sans doute pas au niveau qu'on avait espéré. » Un constat imparable pour le prodige de Deceuninck-QuickStep, déjà marqué par une première grosse désillusion mercredi à Montalcino et qui veut maintenant s'accrocher à une place dans les dix premiers voire à une victoire d'étape, comme la dernière à Milan contre la montre. « Je suis toujours dans le top 10 (8e à 3'52'' de Bernal) et je vais me battre tous les jours maintenant pour y rester, assurait-il, mais je vais laisser mes équipiers jouer leur carte à partir de maintenant. Je sens que ça devient de plus en plus difficile pour moi. » lire aussi Le classement général du Tour d'Italie
Patrick Lefévère était plus catégorique, ne cachant pas que son staff ferait un point lundi soir après l'étape de Cortina d'Ampezzo pour évaluer l'intérêt de le laisser en course jusqu'à Milan. « On doit voir si son organisme n'a pas été trop sollicité, expliquait-il. S'il perd trop de temps, on le fera rentrer à la maison, je ne pense pas que ce serait un service à lui rendre de rester en course pour souffrir. Il a déjà suffisamment appris en deux semaines. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles