Giro - Qui est Taco van der Hoorn (Intermarché-Wanty-Gobert), vainqueur d'étape au Giro ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Néerlandais de 27 ans a remporté la troisième étape du Giro à Canale, ce lundi. C'est sa première victoire d'étape en World Tour, et son parcours n'a pas été simple. À 27 ans, Taco van der Hoorn (Intermarché-Wanty-Gobert) a remporté sa première victoire d'étape dans un grand Tour, à Canale (Piémont), ce lundi. Ce coureur, pourtant peu connu du grand public, a un parcours marqué d'anecdotes. Il a failli devenir footballeur Le Néerlandais a commencé par le football lorsqu'il était enfant. À 10 ans, il pratiquait donc football et vélo, mais sa préférence allait au ballon rond, discipline dans laquelle il rêvait d'aller loin. Mais à 13 ans, une déchirure des ligaments croisés d'un genou l'a obligé à se tourner vers le cyclisme. Il s'est donc consacré au vélo au RTV De Bollenstreek, un club situé entre Rotterdam et Amsterdam, sur la côte des Pays-Bas. Il a déjà quitté une équipe avant même d'avoir couru pour elle Après deux années passées chez Jumbo-Visma, il avait annoncé fin 2020 qu'il rejoignait Beat Cycling, une équipe continentale, l'équivalent du troisième niveau mondial. Tout était prêt, l'équipe Néerlandaise avait même réalisé et publié la vidéo annonçant l'arrivée du coureur dans ses rangs en novembre.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Mais Van der Hoorn n'a jamais porté le maillot de la formation néerlandaise. Un mois et demi après l'annonce officielle, machine arrière. Une autre équipe plus prestigieuse, de niveau World Tour, avait approché le coureur, qui a souhaité annuler son contrat. Chose faite dans la foulée. « C'était une opportunité unique. Je ne pouvais pas laisser passer ça, même si c'est bien sûr dommage que mon arrivée chez Beat soit finalement annulée », avait expliqué le coureur à la chaîne néerlandaise NOS. C'est ainsi que Taco van der Hoorn finalement revêtu le maillot d'Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux cette saison. Paris-Roubaix est sa course de rêve Il l'a dit, la course qu'il rêve de gagner de gagner est Paris-Roubaix, qui « est au cyclisme ce que la Ligue des Champions est au football », dans une interview pour la Fédération néerlandaise de cyclisme. Il faut dire que son physique est taillé pour les classiques (1,87 m pour 72 kg). Taco van der Hoorn n'a pas peur des conditions climatiques, vu les entraînements qu'il montre sur son compte Instagram. Malheureusement, sa seule participation au Paris-Roubaix remonte à 2019, et il avait abandonné.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Première victoire en 2017 Avant son succès au Giro (assurément la plus prestigieuse victoire de sa carrière), le coureur de 27 ans a gagné sa première course chez les professionnels en 2017, la Coupe Sels, en Belgique. Il a ensuite glané deux autres succès - tous les deux en 2018, une étape du BinckBank Tour et la Primus Classic, course belge qu'il avait remportée à son retour en course, après un arrêt pour une commotion cérébrale. Il venait au Giro pour aider son équipe Il est le premier à ne pas croire à sa victoire d'étape, à Canale, ce lundi. « Il y avait 0,5 % de chances que je gagne aujourd'hui », a-t-il lancé en interview après sa victoire. Avant le départ, il avait expliqué qu'il « aiderait ses sprinters pour qu'ils puissent délivrer le meilleur résultat possible ». Van der Hoorn avait prévenu qu'il voulait se glisser dans les échappées, mais il n'imaginait résister ainsi au retour du peloton. Il se souviendra longtemps de sa première victoire en grand Tour, avec quatre secondes d'avance.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles