Girondins de Bordeaux : après le départ de King Street, que peut-il se passer pour le club ?

Louise Gerber
·1 min de lecture

King Street, le propriétaire américain des Girondins de Bordeaux, a annoncé jeudi 22 avril qu'il "ne souhaitait plus soutenir le club et financer ses besoins actuels et futurs". Placé sous la protection du Tribunal de commerce de Bordeaux, le club est laissé dans une situation incertaine à cinq journées de la fin du championnat. Le sextuple champion de France peut se trouver face à quatre scénarios dans les semaines à venir.

En raison de la situation actuelle, la Fédération française de football (FFF) a décidé en décembre dernier que pour cette saison, un club bénéficiant "d’un plan de sauvegarde, d’un plan de redressement ou d’un plan de cession homologués par le tribunal compétent" avant la reprise des championnats 2021-2022 "ne sera pas automatiquement rétrogradé dans la division inférieure". La situation la plus dramatique pour les Marine et Blanc serait donc que King Street dépose le bilan.

• Dépôt de bilan avant la fin de la saison

Si le club dépose le bilan avant la fin de saison, cela ne serait pas sans conséquence pour les autres équipes du championnat. Dans ce cas, il faudrait recalculer le classement de la Ligue 1 sans Bordeaux : le club serait...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi