Les Girondins de Bordeaux au Tribunal de Commerce vendredi

Gérard Lopez compte sur ce passage devant le Tribunal de Commerce pour faire infléchir la position du CNOSF. (R. Perrocheau/L'Équipe)

Les dirigeants des Girondins de Bordeaux se présentent devant le Tribunal de Commerce ce vendredi. Avec l'espoir d'y obtenir une homologation de leur plan de sauvetage, ce qui pourrait influer sur la position du CNOSF quant au maintien du club en L2.

C'est un rendez-vous qui pourrait compter avant le passage des Girondins devant le Comité national olympique et sportif mardi prochain. Les dirigeants bordelais vont présenter ce vendredi leur plan de sauvetage au Procureur Général de Bordeaux, afin d'obtenir dans la foulée une homologation du Tribunal de Commerce, et non pas une simple ordonnance, comme cela avait été le cas lors de l'audition du club par la commission d'appel de la FFF, le 5 juillet dernier. « Si vous allez contre une homologation, vous vous opposez à un jugement », explique une source proche du club.

lire aussi

De Lille à Bordeaux, Gérard Lopez défend son bilan dans le football

Dans une lettre adressée au président de la FFF Noël Le Graët et à la ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques Amélie Oudéa-Castera, les deux conciliateurs nommés par le Tribunal de commerce, Franck Michel et Maxime Lebreton avaient notamment regretté, après la confirmation de la rétrogradation des Girondins en National que la DNCG d'appel, n'ait accordé « aucune valeur juridique à l'ordonnance de la juridiction commerciale de Bordeaux ».

Plusieurs éléments nouveaux ont été intégrés au dossier bordelais depuis : conformément aux exigences de la DNCG, le président des Girondins Gérard Lopez a annoncé avoir « rajouté 14M€ en séquestre à la banque aux 10 M€ déjà mis en faveur du club ». Le dirigeant a également obtenu un accord de la part des créanciers du club - King Street et Fortress - pour réduire la dette de 75 %. Elle passerait de 53 millions à 13,5 millions d'euros.

lire aussi

Villefranche repêché en Ligue 2 en cas de relégation de Bordeaux ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles