Girondins de Bordeaux : La DNCG n'a pas pris au sérieux Lopez

Ce mardi, la commission d'appel de la Fédération Française de Football a confirmé la décision de la DNCG, gendarme financier du football français, de rétrograder les Girondins de Bordeaux en National 1, alors que le club est était déjà initialement relégué sportivement en Ligue 2.

C'est un terrible coup de massue pour tous les supporters d'un club mythique et historique du football français. Mardi, la commission d'appel de la Fédération Française de Football a confirmé la décision prise par la DNCG de la Ligue de Football Professionnel de rétrograder les Girondins de Bordeaux en National 1, alors que le club, bon dernier de Ligue 1 la saison dernière, devait être relégué sportivement en Ligue 2. La faute à un budget dans le rouge, les dirigeants Marine et Blanc ne présentant pas suffisamment de garanties financières aux instances.

Lopez monte au créneau

Une décision fustigée par Gérard Lopez, le président bordelais : « Cette décision injuste est inacceptable et incompréhensible, a-t-il déclaré dans un communiqué, avant d'ajouter : Je le dis clairement aux supporters, aux Bordelais et à tous ceux qui ont le sang marine et blanc : je me battrai jusqu'au bout et c'est la raison pour laquelle nous avons décidé d'exercer un recours contre cette décision inique ».

Un dossier trop fragile

Alors que Bordeaux devrait saisir en ultime recours le Comité National…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles