Les Girondins de Bordeaux finalement reçus le 21 juillet par le CNOSF

Les Girondins de Bordeaux et leur président Gerard Lopez seront reçus jeudi 21 juillet par le CNOSF pour être fixés sur leur maintien ou non en Ligue 2.   - Credit:THIBAUD MORITZ / AFP
Les Girondins de Bordeaux et leur président Gerard Lopez seront reçus jeudi 21 juillet par le CNOSF pour être fixés sur leur maintien ou non en Ligue 2. - Credit:THIBAUD MORITZ / AFP

Les Girondins de Bordeaux seront bientôt fixés sur leur sort. Le club historique du football français, qui était attendu en début de semaine prochaine devant le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) pour contester sa rétrogradation en National, sera finalement reçu le jeudi 21 juillet, a annoncé vendredi 15 juillet son président Gerard Lopez. Ce décalage de deux jours doit permettre aux dirigeants bordelais d'obtenir un jugement d'homologation du tribunal de commerce de Bordeaux, et non une simple ordonnance comme lors de leur passage devant la commission d'appel de la DNCG fédérale le 5 juillet.

Ils ont présenté au tribunal de commerce leurs nouveaux accords trouvés avec les créanciers King Street et Fortress, assortis de pièces complémentaires. Les accords valident notamment la mise sous séquestre par Gerard Lopez de 14 millions d'euros et la réduction de la dette due à King Street et Fortress, qui passe de 53 à 13,5 millions d'euros.

Ces deux points avaient été soulevés par la DNCG puis par la Commission d'appel fédérale pour justifier la rétrogradation administrative du club en National (3e division). Ce jugement d'homologation, « qui a force exécutoire » selon l'avocat du club Laurent Cottret et dont le délibéré est attendu mardi, acterait, s'il est favorable, qu'« il n'y a pas de cessation de paiements, que les accords assurent la pérennité du club, et que ces accords conclus ne posent aucun préjudice à un tiers ».

À LIRE AUSSICet intrig [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles