Girondins de Bordeaux : les heures les plus longues

Un samedi de juillet, il est 14 heures et la Rue Sainte-Catherine, artère historique du Burdigala romain, est pleine à craquer en ce jour de grande braderie estivale. Dans la foule, on pourrait croire apercevoir les dizaines de tuniques marines, blanches ou encore rouges, toutes ornées du même scapulaire trônant fièrement sur les poitrines de supporters affichant une "union sacrée" en réaction à la catastrophe qui est en train de s'abattre sur le plus grand monument sportif de la ville. Pourtant, en réalité, les seules liquettes que l'on aperçoit sont celles des grandes écuries européennes, plus à-mêmes d'attirer une jeune génération qui n'a pas connu les grandes heures de gloire du FC Girondins de Bordeaux.

"Depuis la décision de la DNCG, je suis abattue. Je n'accepte pas l'idée de voir mon club s'éteindre à petits feux et d'être…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles