Giuliano Taccola, un destin tragique et 48 années de doute

SO FOOT

Chaque 16 mars, Marzia Nannipieri vient déposer des fleurs sur la tombe de son mari, Giuliano. Elle répète inlassablement le même rituel depuis 48 ans, en contemplant une photo en noir et blanc de leur bonheur passé, qu'elle tient dans son portefeuille. Pendant ces 48 années, Marzia a continué, sans relâche, à chercher la vérité. La vérité sur les véritables circonstances de la mort de Giuliano Taccola, ancien attaquant de l'AS Roma, décédé le 16 mars 1969 dans les vestiaires du stade Amsicora de Cagliari. Un décès pratiquement tabou, jugé " accidentel " par le tribunal de Cagliari en 1971. La veuve Taccola n'a reçu l'expertise médico-légale qu'en 1995, avec vingt-six ans de retard. Elle reste persuadée que la mort de son mari est un homicide, et qu'il est lié au dopage alors administré sciemment par les médecins de l'AS Roma et surtout par l'entraîneur de l'époque, Helenio Herrera. Retour sur une affaire sombre dont la dernière page…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages