Golden State renverse Memphis et prend le large dans la série en NBA

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Les Warriors de Draymond Green ont galéré avant de s'imposer face à Steven Adams et Memphis. (K. Terada/Reuters)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malmenés à domicile par les Memphis Grizzlies, les Golden State Warriors ont renversé le scénario en toute fin de match lundi soir (101-98). Les Californiens mènent trois victoires à une dans la série.

Golden State est lancé sur la route de la finale de Conférence Ouest, trois ans après. Mais les Warriors ont bien failli verser dans le fossé, lundi soir dans leur Chase Center face à des Memphis Grizzlies survoltés. Après avoir galéré toute la partie, ils s'en sont sortis miraculeusement dans les derniers instants (101-98).

Grâce à ce succès, Stephen Curry (32 pts) et les Californiens prennent un net avantage dans la série, trois victoires à une. Les Warriors ont la possibilité de boucler cette demi-finale de Conférence dès mercredi soir lors du match 5 à Memphis.

lire aussi

Résultats des play-offs

Était-ce l'absence de l'indispensable leader de Memphis, qui promettait un match déséquilibré ? Ou celle de leur entraîneur Steve Kerr, contrôlé positif au Covid quelques heures plus tôt et remplacé par son assistant Mike Brown ? Deux jours après leur carton du match 3 (142-112), les Warriors étaient méconnaissables, en panne d'adresse et multipliant les mauvais choix à l'image de Stephen Curry (10/25 au tir, 4/14 à 3 pts) et de Klay Thompson (0/7 derrière l'arc). Seul Otto Porter Jr était arrivé à régler la mire (4/6 à 3 pts).

Les Warriors passent devant pour la première fois à 45 secondes du terme

Les Grizzlies (toujours sans leurs Français Killian Tillie, blessé, et Yves Pons, non retenu) jouaient avec l'énergie du désespoir, à l'image de Jaren Jackson Jr (21 pts, 5 contres) et de Kyle Anderson (17 pts, 8 rebonds en sortie de banc). Quand Desmond Bane a inscrit un tir à trois points d'une douzaine de mètres sur la sirène du troisième quart (62-69), l'incrédulité a gagné les travées.

Memphis a encore creusé l'écart, comptant jusqu'à 12 points d'avance à dix minutes du terme (64-76). Mais c'est le moment où Curry a ressorti sa toque de chef des play-offs. Le MVP 2015 et 2016 a retrouvé son shoot, permettant à son équipe de passer en tête pour la première fois de la soirée à 45 secondes du terme (94-93). Il a fini le boulot sur la ligne des lancers francs, en convertissant 8 de suite dans la dernière minute pour terminer à 32 points (dont 18 dans le dernier quart), 8 passes décisives et 5 rebonds.

500

Pourtant en délicatesse avec son shoot, Stephen Curry a inscrit lundi son 500e panier à 3 points en play-offs. Il est le tout premier à atteindre ce total. Son premier poursuivant, LeBron James, est loin derrière (432).

Les remords de Dillon Brooks après sa faute sur Gary Payton II

Au matin du match 4, l'intérieur de Memphis Dillon Brooks a exprimé ses remords à la suite de sa faute grossière sur Gary Payton II lors du match 2 de la série. Le joueur des Warriors, victime d'une fracture du coude gauche, sera absent au moins quatre semaines. « Je n'avais pas l'intention de blesser quelqu'un, a assuré Brooks, qui avait écopé d'un match de suspension. Si je pouvais revenir en arrière, je le ferais. Mais c'est du passé. » Lundi soir, il n'a pas brillé pour son retour au jeu. Hué à chaque fois qu'il touchait le ballon, il a enregistré 12 points et 8 passes décisives, mais réussi seulement 5 tirs sur 19.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles