Golden Trail Series : Rémi Bonnet et Nienke Brinkman consolident leur place de leader du général à Madère

Nouvelle victoire de Nienke Brinkman sur le circuit Golden Trail Series. (Jordi Saragossa/GTS)

Le Suisse Rémi Bonnet a enchaîné ce jeudi avec une deuxième victoire consécutive lors de la finale de la Golden Trail Series, à Madère. Quatrième, le traileur tricolore Thibaut Baronian décroche la deuxième place provisoire au général quand la Néerlandaise Nienke Brinkman a gardé son statut de leader grâce à une victoire, avant les trois dernières étapes.

Si Rémi Bonnet reste sur ce rythme, le circuit Golden Trail Series semble lui tendre les bras. Déjà victorieux la veille sur la première étape de la finale à Madère (cinq courses en cinq jours), pour boucler une saison marquée par deux succès aux États-Unis juste avant de s'envoler pour l'île portugaise, le Suisse s'est de nouveau imposé sur les sentiers ce jeudi.

« Je me sentais encore vraiment bien, confie-t-il à l'arrivée. Dans les montées je sens que j'en ai sous le pied, donc j'essaie de faire craquer les autres. Elhousine (Elazzaoui, deuxième la veille, 50e ce jeudi) a voulu suivre mais je pense qu'il a été trop gourmand, surtout qu'il faisait très chaud aujourd'hui et qu'il n'a pas bu une seule goutte... »


Baronian 2e du général

Rémi Bonnet a plié l'étape de 26,6 km et 1 425 m de dénivelé positif en 2h08, un peu moins de dix minutes d'avance sur ses premiers concurrents, l'Autrichien Thomas Roach (2h17), la surprise du jour puisque non-membre des traileurs élites et le Polonais Bart Przedwojewski (2h18), déjà titré sur le circuit en 2020. Comme la veille lors de la première manche, le Français Thibaut Baronian a pris la 4e place et grimpe au général provisoire en prenant la deuxième place derrière Bonnet.

Deuxième la veille, la Néerlandaise Nienke Brinkman retrouve la plus haute marche du podium et grignote de l'avance au général. « Je me sentais mieux sur cette étape qu'hier, a-t-elle déclaré à l'issue de cette deuxième course en deux jours. Même si, dans les parties techniques et les escaliers en descente j'avais peur de me faire rattraper par Élise ou une autre bonne descendeuse. J'ai vraiment pris du plaisir aujourd'hui mais j'ai besoin de repos maintenant ! »


lire aussi

Toute l'actualité du trail

La révélation de l'année sur ce circuit a devancé l'Américaine Bailey Kowalczyk (2h39 contre 2h43). Deux Françaises pointent juste derrière : Julie Roux (2h44) et Elise Poncet (2h46), sur le podium lors de la première manche.

Vendredi, pour la troisième manche de cette finale portugaise, les traileurs s'affronteront sur un contre-la-montre de 6,6 km 350 m de dénivelé positif.