Golf - Actu - Garcia, les jours d'après

L'Equipe.fr
Trois semaines après sa victoire au Masters, Sergio Garcia est revenu sur son tournoi, son état d'esprit et sur les échéances à venir, au cours d'une interview réalisée via son équipementier.

Trois semaines après sa victoire au Masters, Sergio Garcia est revenu sur son tournoi, son état d'esprit et sur les échéances à venir, au cours d'une interview réalisée via son équipementier.Qu'est-ce que cela représente d'être un vainqueur du Masters pour le reste de votre vie ? Après le Masters, nous avons passé beaucoup de temps en Suisse pour nous relaxer. De temps en temps, je regarde Angela, ma fiancée, et je me dis : «Nous avons gagné le Masters». Parfois il est nécessaire de se rappeler ce que vous avez fait. Maintenant que je l'ai gagné, nous allons pouvoir y retourner tous les ans jusqu'à ce qu'on ne puisse plus marcher. Ce n'est pas quelque chose que beaucoup de gens ont la chance de faire. Il y a tellement d'histoires et tout ce qu'il va avec, c'est juste incroyable.À quoi peut-on s'attendre l'année prochaine pour le menu du dîner des Champions ?Beaucoup de personnes m'ont demandé ce qu'il y aura au menu du dîner des Champions l'année prochaine... Ce qui est sûr, c'est que ce sera spécial. Ce sera hispanique. Ce sera l'un de mes plats préférés espagnols. Je suis quasiment certain que tout le monde appréciera et surtout j'espère qu'ils apprécieront. Ce sera un plat avec beaucoup de goût.Qu'est-ce que cela représentait pour vous de jouer avec Justin Rose, un partenaire de Ryder Cup ? Avec Justin, nous sommes compétiteurs et amis depuis très longtemps. Nous sommes ensemble chez TaylorMade et Adidas depuis si longtemps. Nous avons joué ensemble en Ryder Cup mais également lorsque nous étions encore amateurs, donc c'était vraiment génial. Non pas seulement de jouer dans la même partie que lui, mais aussi de jouer si bien et de repousser les limites de l'autre au maximum. C'était vraiment spécial. Nous avons tous les deux joué à fond, en essayant chacun de gagner mais en restant très respectueux l'un vis à vis de l'autre – comme ce doit être le cas à chaque fois. Le golf est un sport de gentlemen, nous devons nous respecter. Pour gagner un tournoi ou un Majeur, vous devez le faire en jouant bien, en donnant tout et en étant meilleur que les autres joueurs... sans avoir à utiliser des techniques pour faire déjouer son adversaire. Que vous êtes-vous dits avec Justin Rose après avoir rentré votre putt victorieux ?Après avoir rentré le dernier putt du playoff, nous nous sommes serrés dans les bras, puis il s'est penché vers moi et m'a dit quelque chose de vraiment très gentil : «Si quelqu'un méritait de gagner ce tournois, c'est bien toi. Je suis vraiment content pour toi».Quel a été le club de votre sac qui vous a le plus aidé à remporter ce Masters ? Généralement, quand vous remportez un tournoi, tous les aspects de votre jeu sont en place. Pour gagner un Majeur, tous les compartiments de votre jeu doivent être à leur top. Mais à Augusta, j'ai eu une des meilleures semaines au driving de ma vie. Je n'ai raté que deux ou trois drives de la semaine et j'ai vraiment apprécié la façon dont j'ai tapé mon driver M2. Je ne tapais pas seulement fort, mais également droit et long. De manière général mon jeu de fer à été très bon, mon chipping solide et j'étais très en confiance avec mon putting. Mes longs putts ont parfois manqué un peu de vitesse ici et là, mais mon putting entre 6 et 7 mètres a été parmi mes meilleures semaines de putting depuis un très long moment. J'ai certes manqué quelques putts, mais j'ai rentré tellement de bons putts pour le par quand il le fallait, ainsi que des birdies aux bons moments pour rester dans le rythme de ma partie. Le matériel utilisé par Garcia lors du Masters 2017Maintenant que vous avez gagné le Masters, pensez-vous qu'il y ait plus ou moins de pression sur vous pour remporter un autre Majeur ?Cela fait tellement de bien d'entendre cela. Pour être honnête, je ne ressens pas plus de pression car j'ai toujours pensé que remporter son 1er Majeur est toujours le plus difficile. On verra bien. Quand on arrivera à l'US Open, nous verrons comment je me sens là-bas. Je suis certain que ce sera très excitant, mais je ne pense pas ressentir plus de pression en ayant remporté un Majeur. Evidement, gagner le Masters me montre que je peux en gagner un, donc pourquoi ne pas le refaire ?Avez-vous quelque chose à dire à tous ces gens qui disaient que jamais vous ne gagneriez un Majeur ?Ce moment est beaucoup trop beau pour mon équipe, mes fans et mes sponsors pour le gâcher à essayer de convaincre des gens. Peu importe ce que vous faites, il y aura toujours des gens qui ne changeront jamais d'avis.Suite à ce Masters, dans quel état de confiance vous sentez-vous à l'approche du Players où vous avez également connu une belle victoire ?Je suis très confiant et impatient ! C'est un tournoi que j'adore sur un des mes parcours préférés. J'ai hâte d'y retourner et d'être présenté sur le tee du 1 en tant que champion du Masters.Une derrière question : où allez-vous garder votre veste verte ?La veste verte va s'envoler avec moi tout au long de l'année. Elle va elle aussi découvrir le monde.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages