Golf - Dunhill Links - Danny Willett seul leader du Dunhill Links Championship

·2 min de lecture

L'Anglais Danny Willett (-14) prend la tête du tournoi avec trois coups d'avance sur ses poursuivants. En 11e position, Matthieu Pavon reste le meilleur Français, à -8. Confortable avance pour Willett. Après avoir rejoint le leader de la veille grâce à une carte sans bogey et à un birdie final, Willett a vu son avance augmenter quand Tyrrell Hatton prenait le bogey sur le 13, 14 et 15. Finalement auteur d'une carte de 71 (-1), le double vainqueur de l'épreuve (2016, 2017) pointe à -11 aux côtés des Irlandais Murphy et Lowry (67, 67) et de Richard Bland (64), meilleure carte du jour. En cas de victoire demain, Willett mettrait fin à deux ans de disette, son dernier succès remontant à septembre 2019 (BMW PGA Championship). Pavon 11e, deux Bleus sur douze qualifiés Comme hier, c'est Matthieu Pavon le meilleur Français. Le Bordelais a rendu sur Carnoustie une carte de 70 (-2) et visera un top 10 demain après cinq cuts manqués consécutifs. L'autre Bleu qualifié est Benjamin Hebert, à -2 (48e), car oui, le cut sur ce tournoi est décidé après trois tours, les joueurs jouant un tour à Saint-Andrews, un à Carnoustie et un à Kingsbarns, avant de retourner à Saint-Andrews pour le tour final. Ca ne passe pas en revanche pour Mike Lorenzo-Vera et Romain Langasque (-1), Julien Guerrier, Alexander Levy et le tenant du titre Victor Perez (0), Raphaël Jacquelin et Joël Stalter (+1), Antoine Rozner (+2), Robin Roussel (+5), Victor Dubuisson (+8). Benjamin Hebert s'élancera du 10 avec Min Woo Lee, vainqueur du Scottish Open en juillet, et le local Stephen Gallacher à 10:36. Matthieu Pavon prendra lui le départ du 1 avec Alex Noren, vainqueur de l'Open de France 2018, et Adri Arnaus à 10:47.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles