Golf - Dunhill Links - Danny Willett remporte le Dunhill Links Championship

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le jour de son anniversaire, Danny Willett (34 ans) s'est offert ce dimanche l'Alfred Dunhill Links Championship au temple du golf, Saint-Andrews. L'Anglais remporte sa première victoire depuis deux ans devant le Suédois Joakim Lagergren et Tyrrell Hatton (-16). Matthieu Pavon termine 12e. C'est un beau cadeau qu'il s'offre pour son anniversaire. Le jour de ses 34 ans, Danny Willett remporte l'Alfred Dunhill Links Championship en signant une carte finale de 68 (-4). Avec un total de -18, il devance de deux coups Joakim Lagergren (66) et Tyrrell Hatton (67). En débutant sa journée avec un bon birdie au 1, Willett a donné le ton à ses adversaires, qui n'ont pas pu aller chercher l'Anglais. Willett intouchable Richard Bland, sorti de l'aller en -5, était revenu à un coup du leader, mais n'a pas enfoncé le clou sur le retour et termine avec un 68, à -15 total. Willett lui n'aura pas tremblé sur le terrible retour de Saint-Andrews. Sur le redoutable trou 17, un par 4 joué à 4,70 de score moyen, l'Anglais sort le fer 5 pour son deuxième coup et trouve le green étroit, scellant presque sa victoire : « C'est magique, gagner sur le sol britannique avec tout le monde... c'était une semaine géniale ».

Premier des deux Français ayant passé le cut, Matthieu Pavon termine à la 12e place, aux côtés d'Alex Noren. Le Bordelais a réalisé un très bon aller - quatre birdies et aucun bogey - mais a laissé quelques points au retour. Carte finale de 69 (-3) pour remonter à la 104e place de la Race to Dubaï. Benjamin Hebert, deuxième Bleu de ce dernier tour, termine 45e à -4 total, après une journée finale en 70 (-2).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles