Golf - EPGA - Joburg Open : retraits en pagaille dus à l'explosion du variant sud-africain

·1 min de lecture

Pas moins de 17 joueurs, presque tous britanniques, se sont retirés vendredi du Joburg Open. En cause, le placement en liste rouge de l'Afrique du Sud par le gouvernement britannique. Scène de panique au leaderboard du Joburg Open. Pas moins de 17 retraits de joueurs ont été effectués ce vendredi matin, après l'annonce du gouvernement britannique qui a placé des pays d'Afrique australe, dont l'Afrique du Sud, sur sa liste rouge de voyageurs. Ceci fait suite à l'explosion de cas dans cette zone géographique et à l'apparition d'un variant particulièrement nocif (le B.1.1.529). lire aussi Toute l'actu golf Craignant très vraisemblablement de rester coincés de nombreux jours, voire semaines, sur le continent africain, ou de subir une quarantaine au retour, des participants tels que les Anglais Oliver Fisher ou David Howell ont préféré plier bagage pour quitter le pays au plus vite. Hormis un joueur sud-africain, les seize autres retraits sont britanniques ou irlandais. Les mesures sanitaires prises par le gouvernement britannique prendront effet dès ce vendredi midi.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles