Golf - EPGA - Levy toujours sur le podium

L'Equipe.fr
Après une troisième carte en 71, Alexander Levy a perdu une place mais reste sur le podium de l'Open de Chine. Le Français pointe à sept coups de Dylan Frittelli, leader en -19.

Après une troisième carte en 71, Alexander Levy a perdu une place mais reste sur le podium de l'Open de Chine. Le Français pointe à sept coups de Dylan Frittelli, leader en -19.Levy en recul, Fritelli en chauffeCette troisième ronde est sa plus mauvaise de la semaine, mais Alexander Levy garde toujours des chances de s'imposer demain à Pékin.Après un vendredi en 70, le Varois a enchainé avec un 71, marqué par un double-bogey sur le par 5 du 4.Trois birdies suivront pour nettoyer cet accident, "El Toro" continuant de s'appuyer sur un swing presque irréprochable sur le Topwin GC (90% de greens touchés cette semaine, numéro un du tournoi).Réaction du vainqueur de ce tournoi en 2014 : «Une belle journée, j'ai juste raté un coup sur ce double-bogey. J'ai eu une bonne attitude, patiente. Il reste 18 trous et on ne sait pas si le vent va souffler ou pas. Le parcours est changeant, on verra bien demain !»En -12, il est dépassé par Pablo Larrazabal (70, -16) et Dylan Frittelli, leader en -19 après son joli 64 de samedi (huit birdies, zéro bogey).Le Sud-Africain, issu du Challenge Tour et chanceux sur le 18 (voir plus bas), signe le meilleur score du jour. Il sera seulement égalé par Ross Fisher, qui a gagné 46 places dans l'histoire pour remonter au 7e rang (-9).L'Anglais a d'ailleurs signé un trou-en-un au 6, par 3 de 127 mètres.Trois autres Français dans le top 20Six birdies et pas un bogey samedi pour Benjamin Hébert. Hors du top 30 hier, le Landais signe un 66 pour revenir à la 12e place.En -8, l'élève d'Olivier Léglise pourra espérer ce dimanche un premier top 10 sur le Tour, depuis sa 4e place en décembre dernier lors du Dunhill Championship.Un coup derrière et à la 19e place, on trouve Raphaël Jacquelin et Romain Wattel. Le premier perd cinq rangs avec son 71 du jour (1 bog, 2 birds), tandis que l'autre fait un bond en avant avec son 66.Mike Lorenzo Vera aligne une 2e carte sous le par (71) et se place 33e en -6, un coup devant Julien Quesne (69, -5), qui ferme la marche bleue à la 40e place.Les scores iciLe coup du jour : l'eagle chanceux de George Coetzee

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages