Golf - EPGA - Richard Sterne mène le Dubai Desert Classic, Romain Langasque 9e

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Richard Sterne s'offre la tête de l'Omega Dubai Desert Classic après une première journée en 64 coups. À -8 le Sud-Africain devance d'un coup Kurt Kitayama. Romain Langasque est 9e à -4. Richard Sterne a posté un impressionnant 64 pour s'offrir la tête de l'Omega Dubai Desert Classic après la première journée. Le Sud-Africain s'est même offert le luxe d'un ultime birdie au 18 pour ravir la tête à l'Américain Kurt Kitayama (65). Sergio Garcia et Justin Harding pointent un coup plus loin à -6. L'Espagnol avait empoché le Desert Classic en 2017 avant de glaner son premier titre Majeur au Masters quelques mois plus tard. Et pour son retour sur le tracé de l'Emirates Golf Club, Garcia s'est offert un 66 vierge de la moindre erreur. Le tout en puttant les yeux fermés ! lire aussi Tous les scores du Dubai Desert Classic

Paul Casey est parti en trombe avec quatre birdies sur ses quatre premiers trous. Mais l'Anglais aux bras de Popeye doit se contenter d'un 67 (-5) pour la 5e place aux côtés de Thomas Detry, Robert MacIntyre et Adrian Otaegui.

Langasque, patience récompensée Le meilleur Bleu de ce premier tour est Romain Langasque : 68 (-4) sans aucune bavure, de quoi le placer au 9e rang en belle compagnie (Kaymer, Fleetwood...). C'est la précision de Romain sur ses attaques de greens qui a fait la différence ce jeudi. Avec 88,9 % de greens trouvés en régulation, le Français a pu entrevoir nombre d'occasions de birdies. « J'ai vraiment joué solide aujourd'hui, lançait Romain au micro du Tour européen. J'ai bien profité des conditions moins ventées du matin. J'ai touché énormément de greens et me suis donc offert pas mal de positions de birdies. Mais sur ces greens à la base délicats à lire et plutôt irréguliers cette année, il fallait rester patient. C'était la clé de mon premier tour. lire aussi 5 choses à savoir sur le Dubai Desert Classic Il faut descendre au 20e rang pour trouver Alexander Levy. Le quintuple vainqueur sur le tour a signé trois birdies sur les neuf derniers trous pour poster 70 (-2). Score identique pour Antoine Rozner qui postait lui trois birdies sans aucune bavure à l'aller avant de concéder deux bogeys au retour. Suivent Victor Dubuisson, Victor Perez, Julien Guerrier et Benjamin Hébert (55es, par). Matthieu Pavon joue au-dessus du par (105e, +3), tout comme Mike Lorenzo Vera (127e, +6) et Raphaël Jacquelin rentré en toute dernière minute dans le champ du tournoi (129e, +7).