Golf - EPGA - Sami Valimaki remporte l'Oman Open, Adrien Saddier 3e

L'Equipe.fr
L’Equipe

En play-off, le Finlandais Sami Valimaki a dominé, ce dimanche, le Sud-Africain Brandon Stone pour s'adjuger l'Oman Open. Adrien Saddier termine 3e, à un coup. Premier play-off et première victoire à 21 ans pour Sami Valimaki. Le Finlandais, membre du Pro Golf Tour l'an passé (quatre victoires), décroche l'Open d'Oman après trois trous de mort subite face au Sud-Africain Brandon Stone (-13).

« C'est fabuleux. Je n'ai aucun mot qui me vient (sourire). Mon birdie au 10 après un double bogey au 9 a tout relancé. Quel bonheur ! », a confié le néo-vainqueur juste après son putt gagnant. Valimaki glane deux ans d'exemption et grimpe à la 13e place de la Race to Dubaï. Le tableau final Avant d'aller en playoff, les deux hommes ont fait le show sur leur 72e trou : un putt de 7 mètres plein trou pour Stone depuis le bord du green, pour rentrer seul au club-house à -13 ; puis quelques minutes plus tard, la réponse autoritaire de Valimaki à 6 mètres pour forcer le play-off.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Il leur faudra ensuite trois allers-retours sur le 18 pour se départager. Au 1er trou de play-off, Valimaki voyait son putt pour la gagne (6 mètres) mordre le trou sans s'y engouffrer. Un peu plus tard, d'une position quasi similaire, Stone loupait son moment de gloire en passant au-dessus de la boîte. Le troisième aura été le bon pour le Finlandais, avec un deux-putts solide face à un chip trop long du Springbok, beau joueur et complice avec le jeune Sami sur le parcours. Avec une belle journée en 69 (-3) dans le vent omanais, Adrien Saddier signe une troisième place à un petit coup du playoff (-12). Sa dernière partie fut presque parfaite et portée par un putting de feu : 3 mètres enquillés au 7, 6 mètres au 8, et deux nouveaux solides putts au 15 et au 16. Le Haut-Savoyard aura enquillé six birdies ce dimanche, pour trois accrocs décisifs (1-2-17). Son joli putt qui traversera tout le green du 18 pour s'arrêter à 1 mètre et lui assurer le par ne suffira donc pas. Qualifié via la finale des cartes cet automne, Saddier signe son premier podium sur le Tour et grimpe à la 50e place de la Race to Dubaï. Antoine Rozner et Clément Sordet s'offrent un top-10 (-8), devant Robin Roussel (-7). Alexander Levy, Benjamin Hébert et Victor Dubuisson terminent à -3. Robin Sciot-Siegrist ferme la marche (+3).

À lire aussi