Golf - EPGA - Victor Perez après son premier tour à Abu Dhabi : « Tout a bien fonctionné »

·3 min de lecture

Parti très tôt dans le premier tour de l'Abu Dhabi Golf Championship, Victor Perez pointe aux avant-postes du tournoi après un 66 (-6) qui le place à trois coups de la tête provisoire. Avec cinq birdies et un eagle réussis sur ses sept premiers trous de l'année 2022, Victor Perez a démarré l'Abu Dhabi Golf Championship en mode attaque. Un aller franchi en 29 coups et un birdie au 14 le plaçaient même un temps en tête du tournoi. Mais deux bogeys sur les délicats 15 et 18 l'ont finalement relégué à une 2e position ex aequo très provisoire. Réactions du n°1 Français aux micros du Tour européen et de Canal +. lire aussi Tous les scores de l'Abu Dhabi Golf Championship « Vous attendiez-vous à un tel démarrage ?
Moins 7 après 7 trous, c'était le départ idéal. On était en plus les premiers à partir ce matin, les conditions étaient parfaites, avec très peu de vent. J'ai tapé énormément de très bons coups, j'ai rentré pas mal de putts et je me suis mis très souvent en position de birdie. Après, ce n'est jamais évident de garder ce rythme, d'enchaîner les birdies. Je rends deux points au parcours en fin de partie sur un retour que j'ai trouvé globalement plus difficile que l'aller, avec un vent qui s'est peu à peu levé plutôt contre et venant de la gauche la plupart du temps. Mais dans l'ensemble, je suis satisfait de cette première journée. Quelle partie de votre jeu vous a donné le plus de satisfaction ?
Tout a plutôt bien fonctionné dans mon jeu. Mon jeu de fers était très incisif, j'ai pris beaucoup de greens et n'ai donc pas eu beaucoup de pression à mettre sur mon chipping. J'ai rentré pas mal de putts de 2 à 3m qui ont été synonymes de birdies sur mon début de partie. Globalement, tout a bien fonctionné. Victor Perez « L'état d'esprit va être très important demain (avec un vent plus présent), il ne faudra pas mettre la barre trop haut et accepter ce qui va se passer » Vos deux bogeys de fin de partie ont-ils un goût amer ?
On peut se dire qu'on était -8 et qu'on termine deux coups plus haut, c'est sûr. Je vois plutôt le verre à moitié plein, si on m'avait dit que je jouerais -6 en partant tôt ce matin pour mon premier tournoi de 2022, j'aurais signé de suite.

Le vent est censé se lever dès demain (vendredi), comment allez-vous gérer sa présence ?
Il faut s'adapter, rester patient et surtout accepter qu'on puisse taper plusieurs bons coups et simplement signer un par quand le vent se lève. L'état d'esprit va être très important, il ne faudra pas mettre la barre trop haut et accepter ce qui va se passer. C'était d'autant plus important de bien démarrer ma semaine. Parce que dans des conditions délicates, ce n'est jamais facile de partir à la course aux birdies et revenir de l'arrière. » lire aussi Victor Perez : « Je me suis limité à un cadre un peu trop étroit »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles