Golf - Evian Championship - Evian Championship : Les Françaises à la loupe

·2 min de lecture

Quatre Françaises sont présentes à l'Amundi Evian Championship. À quelques heures du dernier tour, coup d'oeil sur les statistiques de nos représentantes tricolores. Céline Boutier (T27, -4) : À l'aise depuis le rough, moins sur les greens Meilleure Française à l'aube du dernier tour, Céline Boutier paraît être la Tricolore la plus solide dans le long jeu depuis le début de la semaine. Avec 61.5 % de fairway touchés, elle possède la meilleure statistique tricolore mais reste bien en dessous de la moyenne du champ (65 %). Et pourtant, sa moyenne de green en régulation (75.9 %) est, elle, bien au-dessus de la moyenne (70 %). Des chiffres contradictoires qui s'expliquent par son solide jeu de fer depuis les roughs, qui sont l'une des grandes difficultés de ce parcours d'Evian. lire aussi Lee6 s'envole à Evian Mais si la Française réussit à toucher les greens, ses difficultés dans les mises en jeu l'empêchent de serrer les drapeaux. Avec 1.75 putt de moyenne, elle est 64e (sur 77) dans cet exercice cette semaine. Pauline Roussin-Bouchard (T52, E) : Puissante mais imprécise Avec ses 271.2 yards de moyenne, Pauline Roussin-Bouchard est 11e au classement des plus longues frappeuses. Une puissance de frappe qui lui brûle un peu les doigts cette semaine. Avec 56.4 % de fairways touchés, quand le reste du champ est à 65 %, elle fait figure de mauvaise élève et a donc beaucoup de mal à prendre les greens en régulation (63 %). lire aussi Pauline Roussin-Bouchard en pleine éclosion Fort heureusement pour elle, la futur-pro peut faire confiance à son putter. Avec une moyenne de 1.54 putt par trou, elle est 2e dans l'exercice et bien en dessous de la moyenne (1.68). Céline Herbin (T62, +1) : Trop loin des fairways Céline Herbin a des statistiques assez similaires à celles de Pauline Roussin-Bouchard. Avec assez peu de fairways touchés (54 %), malgré une bonne force de frappe (269.3 yards), elle prend moins de green en régulation (66.7 %) que la moyenne. lire aussi Les Françaises dans le coup à Evian Seul écart entre les deux joueuses, la moyenne de putt : quand Roussin-Bouchard en fait 1.54 par trou, Herbin en fait 1.63. Des écarts minimes qui peuvent expliquer leur proximité au classement. Lucie Malchirand (76, +10) : Un long jeu qui peine Lucie Malchirand a connu un troisième tour très compliqué qui l'a propulsé au fin fond du classement. Une position qui s'explique par un long jeu beaucoup trop friable. Dernière au nombre de fairways touchés (46.1 %), elle grappille une petite place sur son nombre de green en régulation (57.4 %). lire aussi Malchirand : « Je ne peux que kiffer » Des chiffres comblés lors des deux premiers tours par un putting performant (29 putts jeudi, 26 vendredi), mais ses 35 putts samedi n'ont pu empêcher la rookie tricolore de concéder une carte de 82.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles