Golf - LET - 5 choses à savoir sur le Lacoste Ladies Open de France

·2 min de lecture

Pour sa 31e édition, le Lacoste Ladies Open de France retrouve le parcours du Médoc où 108 joueuses vont tenter de succéder à la Suédoise Julia Engström. La 31e édition Cette édition 2021 marquera la 31e année d'existence de l'Open de France dames. La toute première s'était disputée en 1897 à Fourqueux. Depuis, 4 Françaises s'y sont imposées, Marie-Laure de Lorenzi vainqueur en 1988, 1993, 1995, Patricia Meunier-Lebouc en 2000, Stephanie Arricau en 2004 et Céline Herbin en 2015. 22 Françaises engagées Elles seront 22 tricolores à s'élancer ce jeudi dans cet Open de France. Parmi elles, quelques habituées comme Céline Boutier où Céline Herbin, titrée en 2015 à Chantaco et 2e l'année passée, mais aussi de jeunes espoirs comme Pauline Roussin-Bouchard, qui devrait être encore une fois très suivie cette semaine, ou Agathe Laisné, passée pro il y a seulement quelques semaines. 2 joueuses de Solheim Cup Céline Boutier et la Danoise Emily Kristine Pedersen faisaient toutes deux partie de l'équipe européenne ayant remportée la Solheim Cup il y a quelques jours en terre américaine. Les deux joueuses seront au rendez-vous cette semaine au golf du Médoc. La der du Médoc Cette édition 2021 du Lacoste Ladies Open de France sera la quatrième et dernière réception du tournoi par le golf Médoc. L'hôte de la prochaine édition n'a pas encore été annoncé mais le tournoi, qui a pris l'habitude depuis 2012 de se disputer dans le Sud-Ouest, pourrait désormais s'inviter dans d'autres régions. Dernière victoire française en 2015 Céline Herbin est la dernière Française à avoir remporté l'Open de France. C'était en 2015 à Chantaco. Mais l'Avranchinaise n'était pas passée loin de récidiver l'année passée en terminant deuxième, une place qu'avait également occupée Céline Boutier en 2019. Deux éditions qui s'étaient déroulées sur le parcours du Médoc, qu'elles retrouveront ce jeudi.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles