Golf - PGA - Houston Open : Rickie Fowler décolle

L'Equipe.fr
Rickie Fowler a pris la tête du Shell Houston Open à l'issue du premier tour, cette nuit, en rendant sa meilleure carte de la saison : 64, -8. Jordan Spieth est à cinq coups de la tête.

Rickie Fowler a pris la tête du Shell Houston Open à l'issue du premier tour, cette nuit, en rendant sa meilleure carte de la saison : 64, -8. Jordan Spieth est à cinq coups de la tête.Le leader : Fowler carbureQui dit premier tour, dit premier leader : celui-ci se nomme Rickie Fowler. Le Californien de 28 ans a fait tourner le moteur à birdies cette nuit pour prendre la tête du Shell Houston Open : huit enquillés, sans jamais concéder de bogey.Au Texas, le récent vainqueur du Honda Classic a d’abord inscrit trois oiselets sur son aller, dont deux consécutifs aux trous 3 et 4 grâce à un chipping impeccable qui lui permettait toujours de s’approcher à moins d’un mètre du trou.Puis le copain de Justin Thomas et Jordan Spieth a déroulé : une magnifique série de cinq birdies en sept trous entre le 10 et le 16, dont un joli putt au 14.Le 9e mondial bouclait ainsi son premier tour en 64 (-8), signant au passage la meilleure carte de sa saison et prenant la tête du Houston Open avec un coup d’avance.Quand Fowler frôle le trou-en-un au n°9Son dauphin est Sud-Coréen. Sung-hoon Kang, qui n’a jamais remporté de tournoi sur le prestigieux circuit américain, rend une carte de 65 (-7) coloriée de huit birdies pour un seul bogey.À la 3e place ex aequo, on retrouve le Vénézuélien Jhonattan Vegas, le vétéran américain et vainqueur du British Open 2009 Stewark Cink, ainsi que son compatriote Kyle Stanley, tous auteurs d’un 66 (-6), à deux petits coups du leader.Rose assure, Spieth en retraitParmi les têtes d’affiches présentes et épiées en vue du Masters (du 6 au 9 avril), on retrouve Justin Rose, très en forme cette nuit. Le champion olympique a lui aussi dompté le parcours, inscrivant notamment quatre birdies consécutifs pour scorer 67 (-5) et s’adjuger la 6e place du leaderboard.Houston, nous avons des champions !Autre star dont les gestes seront scrutés jusqu’à la fin du week-end : le grand perdant du Masters l’an passé Jordan Spieth. Le n°6 mondial est apparu moins impérial que d’habitude sur son petit jeu, et signe une carte de 69 (-3) pour se placer 30e, à cinq coups de la tête.Top 5 des plus gros échecs au MastersPhil Mickelson s’est contenté du par. Le Basque Jon Rahm, moins en réussite cette nuit à Houston, boucle son premier tour en 71 (-1). L’Américain Patrick Reed et l’Anglais Lee Westwood auront eux du mal à voir le week-end après leur carte de 77 (+5).Le 1er tour en images

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages