Golf - PGA - Houston Open : Spieth, Mickelson, Rahm et consorts sont au rendez-vous

L'Equipe.fr
Après l'escale WGC Match-Play à Austin, le PGA Tour reste au Texas pour le Shell Houston Open, qui débute ce jeudi soir. De nombreuses têtes d'affiches seront présentes, à J-7 du Masters.

Après l'escale WGC Match-Play à Austin, le PGA Tour reste au Texas pour le Shell Houston Open, qui débute ce jeudi soir. De nombreuses têtes d'affiches seront présentes, à J-7 du Masters.Si certains ont décidé de faire l'impasse sur ce dernier tournoi avant le premier Majeur de la saison, à l'instar du n°1 mondial Dustin Johnson, de Rory McIlroy ou de Justin Thomas, nombre de stars seront tout de même alignés cette nuit à Houston.La bête Johnson à la loupeSpieth, derniers réglagesÀ commencer par le Texan Jordan Spieth, en quête d'un deuxième succès cette saison. Vainqueur à Pebble Beach début février, l'élève de Cameron McCormick n'a pas été en réussite sur les tournois suivants : 22e au Genesis Open, 12e au WGC Mexico, puis éliminé en phases de poules du WGC Match-Play.Avant d'espérer une performance dans son jardin d'Augusta, l'homme du célèbre «second-premier-second» (en référence à ses classements en trois participations au Masters) tentera de se rassurer sur son jeu sur le parcours du Golf Club d'Houston, là où il avait été battu en playoff par J.B. Holmes il y a deux ans.Rahm dans le bon sensLa révélation de la saison vient du Pays Basque espagnol, et s'appelle Jon (prononcez «ionne») Rahm. Incroyable de régularité depuis le début de l'année calendaire, l'Ibérique de 22 ans a décroché sa première victoire sur le circuit américain en janvier dernier, en remportant le Farmers Open.Mieux, le joueur formé en Arizona a poursuivi sur sa lancée : 5e à Pebble Beach, Rahm a enchaîné deux tops 3 sur les deux WGC du mois de mars, qui étaient d'ailleurs... les deux premiers de sa jeune carrière. Éteint en finale du Match-Play à Austin par la maîtrise de la machine Johnson (1 up), Rahm a longtemps fait jeu égal avec le n°1 mondial, prouvant que son ascension fulgurante sur le PGA Tour n'était pas qu'un coup d'éclat.Jon Rahm, déjà dans le bon bateauStenson, le second souffle ?Henrik Stenson est en quête de confiance. Sevré de victoires depuis qu'il a ravi la Claret Jug en juillet dernier, le géant suédois souffle le chaud et le froid depuis le mois de janvier : 8e à Abu Dhabi puis 2e à Dubaï, Stenson a ensuite été contraint à l'abandon au WGC Mexico (maux de ventres), avant de manquer le cut lors de l'Arnold Palmer Invitational mi-mars.Mais le n°5 mondial arrive tout de même à Houston en fin connaisseur. Deuxième l'an passé, à un coup du vainqueur Jim Herman, Iceman avait également terminé à la 2e place en 2013 et à la 3e en 2009.Et les autres ?Quart-de-finaliste au WGC Match Play le week-end dernier, Phil Mickelson sera également à Houston ce soir. Vainqueur du tournoi en 2011, Lefty tentera de réciter ses gammes au Texas avant d'aller concourir pour une quatrième veste vertes sur les greens d'Augusta.Justin Rose, Rickie Fowler, Adam Scott, Rafael Cabrera-Bello, Lee Westwood et Patrick Reed, entre autres, seront également présents.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages