Golf - PGA Tour - Burns en feu à l'Open de Houston

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Sam Burns a pris les commandes de l'Open de Houston après le 2e tour disputé vendredi au Texas. Le Houston Open est le premier tournoi du PGA Tour à se tenir en présence d'un public depuis le retour du golf après l'interruption au printemps : 2000 spectateurs masqués et respectant la distanciation sociale sont présents sur le parcours du Memorial Park. Day en forme Sam Burns a pris la tête du tournoi, vendredi, après avoir rendu une carte de 65 (-5) avec cinq birdies et aucun bogey. Positionné à -7, l'Américain de 24 ans, à la recherche de son premier succès sur le circuit américain, devance de deux coups, Jason Day, l'ex-numéro 1 mondial et le Mexicain Carlos Ortiz. De bon augure pour l'Australien à une semaine du Masters, une épreuve qui s'est toujours refusée à lui pour l'instant. Johnson en net progrès Le numéro un mondial Dustin Johnson, de retour après avoir contracté le Covid-19, s'est ressaisi après une entame difficile jeudi et un score de 72. Auteur d'un 66 (-4), Johnson appréciait la montée en puissance : « J'ai bien joué hier, mais j'étais juste un peu rouillé. Mais c'était beaucoup mieux aujourd'hui avec beaucoup de bons coups de fers. J'ai bien drivé, tapé beaucoup de bons coups, je suis très satisfait de mon golf. » Spieth et Mickelson éliminés À une semaine du Masters, mauvaise nouvelle en revanche pour Jordan Spieth (+4) qui ne passera probablement pas le cut prévu à +3 d'un tournoi dont le 2e tour a été interrompu par la nuit. Ça ne passe pas non plus pour un autre ex-vainqueur à Augusta, Phil Mickelson (+9) total et auteur d'un quintuple bogey sur le par 3 du 9.