Golf - PGA Tour - Jordan Spieth surgit en tête du Waste Management Open

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Jordan Spieth signe un impressionnant 61 ce samedi lors du 3e tour du Waste Management Open. À -18 total, il est désormais coleader avec Xander Schauffele. Le duo possède trois coups d'avance sur leurs poursuivants les plus proches. Il flotte comme un parfum de renaissance à Phoenix. Ce samedi, Jordan Spieth a signé un scintillant 61 (-10) pour surgir en tête du Waste Management Open. Dix birdies, aucune erreur et surtout un putting particulièrement incisif, comme à la grande époque en somme. Car le Texan se cherche depuis maintenant quelques années. Tant et si bien qu'il n'a plus empoché le moindre titre du PGA Tour depuis 2017 et son succès au British Open ! Le triple vainqueur de Majeurs semblait perdu depuis sur les parcours. Il a clairement retrouvé le mode d'emploi de son propre jeu ce samedi. « J'ai juste envie de me refaire confiance sur le parcours, expliquait un Spieth en mode patience. Je n'ai aucune attente de résultat pour ce dimanche. Vraiment aucune. » Emporté par la (micro) foule Pourtant, l'Américain de 27 ans peut clairement entrevoir un 12e titre sur le PGA Tour. Enflammant un TPC de Scotsdale (Arizona) vidé de sa foule de fans habituels (5 000 spectateurs par jour maximum), Spieth a en particulier posté trois birdies sur ses trois derniers trous dont un au 16, ce fameux par 3 entouré par une arène. « Ça aurait dû être la folie au 16 après un tel putt, regrettait presque Spieth au recording. C'est dans ce genre de moments qu'on se rend vraiment compte à quel point on puise une énergie folle des réactions du public. Là c'était presque comme si rien ne s'était passé... ». 78 Cela fait 78 tournois que Jordan Spieth n'a pas soulevé le moindre trophée. Sur les 78 tournois précédents cette traversée du désert il en avait empoché 11 ! Schauffele en trouble-fête Attention cependant à ne pas oublier Xander Schauffele, qui maintient son emprise sur le tournoi. L'Américain, récent deuxième à Torrey Pines, a joué 65 ce samedi à la faveur notamment de quatre birdies sur ses cinq derniers trous. Il partagera pour la première fois une dernière partie avec Jordan Spieth depuis le British Open 2018. Les deux hommes avaient terminé deuxièmes derrière Francesco Molinari. Le n°3 mondial Justin Thomas pointe au 5e rang après un 63, tout comme Louis Oosthuizen (63), à 14 sous le par. Steve Stricker, qui tente de devenir le vainqueur le plus âge de l'histoire du PGA Tour à 53 ans, signe 69 pour la 7e place aux côtes de Brooks Koepka (66) et James Hahn (66).