Golf - PGA Tour - Keegan Bradley rejoint en tête du Valspar Championship

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Keegan Bradley a dû s'employer ce vendredi pour conserver la tête du Valspar Championship. Car Sam Burns a joué 63 pour rejoindre son compatriote américain à 12 sous le par. Le duo a quatre coups d'avance. Un eagle au dernier trou a permis à l'Américain Keegan Bradley de conserver la tête du Valspar Championship acquise la veille. Un trône qu'il partage désormais avec son compatriote Sam Burns, ce vendredi à Palm Harbor (Floride). lire aussi Tous les scores du Valspar Championship Ce duo, qui pointe à -12 sur le redoutable tracé de l'Innisbrook Resort (Copperhead), a établi le meilleur total de l'histoire du tournoi après deux tours, faisant mieux que le Sud-Coréen KJ Choi (-11 à mi-parcours en 2002). Fer 9 dans la boîte « C'était une journée fun et quelle façon de la terminer ! C'était un vrai plaisir », s'est réjoui Bradley après avoir enquillé un coup long de 119 mètres sur le 9, son dernier trou du jour.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« J'ai frappé le coup et comme on ne pouvait voir où il allait d'où nous étions, on a attendu une réaction. Quand les gens lèvent les bras, normalement cela signifie que c'est dedans », a encore confié le vainqueur du PGA Championship 2011. C'était en effet une belle façon de rattraper Sam Burns, en quête d'un premier titre sur le PGA Tour et qui a rendu une excellente carte de 62 résultant de huit birdies.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les deux rivaux devancent de quatre longueurs trois autres Américains : Lucas Glover, Charley Hoffman et Max Homa.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les cadors en dedans L'Anglais Tom Lewis est le meilleur représentant européen au 6e rang après un 65 ce vendredi. Le le double tenant du titre, Paul Casey, est 33e à -3, à égalité avec le n°1 mondial Dustin Johnson. Son dauphin au classement planétaire, Justin Thomas, est 41e à -2. Le cut fixé à -1 éliminait d'un coup le jeune prodige Rasmus Hojgaard, tout comme Patrick Reed ou Phil Mickelson sur la même marque. Justin Rose, Graeme McDowell ou Rafa Cabrera Bello (+5 total) rentrent eux aussi à la maison.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.