Golf - PGA Tour - Lee Westwood prend les commandes du Players Championship, Rory McIlroy éliminé

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le Britannique Lee Westwood a pris les commandes du Players Championship, vendredi. Tenant du titre, Rory McIlroy n'a pas passé le cut et est éliminé. Le Britannique Lee Westwood, auteur de six birdies sans commettre d'erreur, s'est emparé de la tête du Players Championship, comptant pour le circuit nord-américain PGA, vendredi à Ponte Vedra Beach en Floride. Sur la lancée de l'Arnold Palmer Invitational où il a échoué de peu de s'imposer, battu pour un coup par Bryson DeChambeau, Westwood compte une longueur d'avance (-9) sur son compatriote Matthew Fitzpatrick, qui a notamment su effacer deux bogeys aux 5e et 8e avec deux birdies aux 6e et 9e. lire aussi Toute l'actu golf « Je me suis remis de la déception du week-end dernier. Il n'y a pas de gueule de bois. J'ai gardé le souvenir d'avoir bien joué et d'avoir frappé de bons coups quand il le fallait. Il y a un sentiment de bien-être en moi cette semaine et je l'ai entretenu au cours des deux premiers tours », a-t-il commenté. C'est la troisième fois que Westwood, 47 ans, en quête d'un troisième titre en USPGA, mais lauréat d'une vingtaine de titres en Europe et Asie, vire en tête à la moitié de cette prestigieuse épreuve, considérée comme le 5e tournoi du Grand Chelem. En 2005, il avait fini deuxième et, en 2010, il s'était finalement classé quatrième.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Désillusion pour McIlroy En tête la veille et vainqueur de l'épreuve en 2008, l'Espagnol Sergio Garcia partage la troisième place, à deux coups du leader, avec l'Américain Chris Kirk qui a rendu la meilleure carte du jour (-7). Derrière, ce sont six concurrents qui s'agglutinent au cinquième rang, parmi lesquels DeChambeau (-6), qui a limité la casse avec cinq birdies pour rattraper un double-bogey au 10e, le Sud-Coréen Sung-jae Im et l'Américain Denny McCarthy auteur d'un trou en un au N.3. Grosse désillusion en revanche pour le tenant du titre, le Nord-Irlandais Rory McIlroy, qui n'a pas passé le cut. Après sa carte de 79 de la veille, il a encore été bien au-dessus du par pour finir avec +10. Webb Simpson (+2), Tommy Fleetwood (+2), Bubba Watson (+2), Xander Schauffele (+4) font aussi partie des recalés. Parmi les autres favoris, enfin, l'Espagnol Jon Rahm est encore dans le coup après un premier tour difficile (14e, -4). Quant à Justin Thomas (22e, -2) et au n°1 mondial Dustin Johnson (36e, -1), l'opération remontée s'annonce plus compliquée.