Golf - PGA Tour - Le n°1 mondial Jon Rahm de retour aux affaires

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Collin Morikawa
    Collin Morikawa
    Golfeur américain

La plupart des vainqueurs de la saison précédente sont au rendez-vous dans le tournament of champions à champ réduit qui ouvre l'année 2022. Jon Rahm, absent depuis la mi-octobre, et son dauphin au classement mondial Collin Morikawa sont de la fête. C'est peut-être le 10e tournoi de la saison 2021-2022, mais ce Sentry Tournament of Champions résonne toujours comme la véritable rentrée des cadors sur le PGA Tour. Première épreuve de l'année 2022, ce tournoi à champ réduit n'invite que les vainqueurs de la saison précédente sur le Tour américain. Disputé comme tous les ans à Hawaii, sur le parcours venté de Kapalua, il verra s'affronter 38 joueurs (Cameron Champ, positif au Covid, a dû jeter l'éponge et Xander Schauffele a reçu une invitation spéciale suite à son titre olympique). Rahmbo, le retour L'essentiel des regards sera bien sûr porté vers le duo qui domine le golf mondial : Jon Rahm - Collin Morikawa. L'Espagnol retrouve le chemin des fairways après une très longue pause. Rahm n'a en effet pas mis les pieds sur la moindre épreuve depuis l'Andalucia Masters, mi-octobre dernier. « J'avais besoin de cette pause, expliquait l'Espagnol en début de semaine. J'étais épuisé de l'année et demie que je venais de vivre. Et j'avais surtout besoin de m'occuper de ma famille et de mon tout jeune fils. Je ne regrette absolument pas cette décision. » lire aussi Podcast Swing (hors-série) : Levet, une histoire de dingue ! Morikawa sur sa lancée Collin Morikawa, lui, n'a pas chômé ces derniers mois. L'Américain, fraîchement couronné n°1 du Tour européen (succédant d'ailleurs à Rahm), a ainsi empoché la finale de la Race to Dubai, signé une 2e place à la CJ Cup et n'est pas sorti du Top 10 sur ses quatre dernières sorties... Le double vainqueur en Majeurs (USPGA 2020, The Open 2021) débarque à Hawaii avec la ferme intention de ravir le trône planétaire à Jon Rahm. Il peut y parvenir en empochant le tournoi, mais plusieurs scénarios lui sont favorables s'il signe un podium.

Cantley, Thomas et les autres Bien sûr, ce duo d'élite ne doit pas occulter la densité redoutable du champ de ce Tournoi des champions. Seuls deux membres du Top 10 mondial manquent à l'appel : Dustin Johnson (n°3) et Rory McIlroy (n°9). Et des cadors en forme arrivent en terrain déjà conquis par le passé : Justin Thomas (vainqueur en 2017 et 2020, à un coup du play-off l'an passé), Jordan Spieth (2016) ou Patrick Reed (2015) font partie des grands favoris.

Il ne faut bien sûr pas oublier Patrick Cantlay, vainqueur de la FedExCup l'an passé et actuel 4e mondial, ni le bombardier Bryson DeChambeau ou le vétéran Phil Mickelson qui n'avait pas mis les pieds dans ce tournoi depuis 21 ans et sa 28e place en 2001 ! 27 Il y aura bien 27 membres du Top 50 mondial en lice cette semaine. 10 joueurs feront leur débuts dans l'épreuve cette année.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles