Golf - PGA Tour - Tony Finau surgit en tête du Waste Management Open après un 62

L'Equipe.fr
L’Equipe

Tony Finau surgit en tête à Phoenix après un 62 (-9) de gala ce samedi. À -16, l'Américain s'offre un coup d'avance sur Webb Simpson.Tony Finau était censé jouer le Saudi International cette semaine. Son visage trône même encore sur pas mal de drapeaux et d'affiches aux abords du parcours saoudien. L'Américain, qui s'est poliment excusé, citant un récent déménagement à Phoenix, s'est pourtant aligné dans le Waste Management Open. Et d'une certaine manière, il a très bien fait.Car ce samedi, le puissant joueur de Ryder Cup a signé un 62 vierge du moindre bogey pour surgir en tête du tournoi après trois tours. Quatre birdies à l'aller, trois autres au retour et même un eagle au 13. De quoi pointer à 16 sous le par et s'offrir un coup d'avance sur son compatriote Webb Simpson.Auteur d'un 64 non moins impressionnant, avec option trou en 1 au 12, le vainqueur de l'US Open 2012 reste ultra dangereux. D'autant qu'il n'a pas soulevé de trophée depuis le Players en 2018.Qui d'autre pour le titre ?Xander Schauffele reste toujours dans le coup après un 66 (-5) vierge du moindre accroc. Le Californien pointe à -13, soit seulement trois coups derrière le leader.J.B. Holmes a peut-être perdu les commandes du tournoi après un timide 70 dans ce moving day, il demeure à la lutte pour le trophée. À -14, il n'est qu'à deux coups de la tête.Ça risque d'être un peu plus compliqué par contre pour Jon Rahm, auteur d'un honnête 68 ce samedi, et qui compte six coups de retard. A moins de sortir un dernier tour de folie.La belle aventure de Windham Clarke s'est arrêtée ce samedi. À la lutte pour le trophée depuis deux tours, l'Américain s'est pris les pieds dans le TPC de Scotsdale d'entrée : 3 bogeys sur ses neuf premiers. Un retour dans le par plus tard et le voilà dégringolant au 16e rang après ce 74.La folie du Phoenix OpenCe tournoi est totalement à part. Accueillant plus de 650 000 spectateurs (oui... vous avez bien lu !) sur la semaine, le Waste Management Open est le lieu de toutes les démesures. Et ça commence dès l'ouverture des portes du site à 4 heures du matin. Tout ça pour trouver une bonne place, en particulier dans la mythique arène du trou n° 16.Mamba mentalityCe dimanche, les drapeaux des trous 8 et 16 orneront les numéros fétiches de Kobe Bryant, brutalement décédé la semaine dernière.Les joueurs, dont Tony Finau, ont rendu des hommages appuyés à la star de NBA.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi