Golf - PGA Tour - Tour Championship : Dustin Johnson seul en tête, Jon Rahm en recul

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dur samedi dans l'ensemble pour le top 4 mondial, qui n'a pas réussi à vaincre East Lake. Dustin Johnson reste en tête (-13) de ce Tour Championship mais derrière, les outsiders comme Sungjae Im (64) s'agitent. Le deuxième tour du Tour Championship n'a pas vraiment profité aux favoris, samedi à East Lake. Aucun joueur du top 4 n'a réussi à jouer sous les 70 et le parcours proche d'Atlanta a fait quelques dégâts. Jon Rahm tout d'abord, bien moins tranchant que lors du premier tour. Plombé par un coup de fer à l'eau au 15 puis un bogey au 16, l'Espagnol signe un 74 et recule à la 5e place (-9). Trois coups de moins mais un finish guère plus sympathique pour Rory McIlroy, auteur d'un deuxième coup assez lunaire au 18 (à peine dix mètres, plein bassin). Son putt de dix mètres pour sauver le par fera le tour du trou, pour un bogey final et un total de -8 (8e).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Sale journée de putting pour Justin Thomas avec -4.63 au stroke gained : putting. L'Américain, également auteur d'un bogey au 18, signe un 71 (+1) et recule d'une place (4e, -10). Quant au numéro un mondial Dustin Johnson, ce samedi ne fut pas non plus incroyable (70) avec seulement deux fairways touchés. Mais ses deux longs putts réussis en début de partie et son birdie au 18 lui donnent un petit avantage moral à deux tours du but (leader, -13). Du côté des outsiders, la journée fut bien meilleure. Sungjae Im signe la meilleure carte du jour (64) et remonte seul à la 2e place. Rookie de l'année l'an dernier, 19e à East Lake en 2019, le 27e mondial est un diable de précision aux fers (encore 16 sur 18 aux greens touchés hier). Un coup de plus pour Xander Schauffele, qui grignote du terrain et peut faire peur à pas mal de monde. Vainqueur ici en 2018, le Californien a fait craquer le tracé cher à Bobby Jones sur la fin (trois birdies sur les quatre derniers trous). C'est sa 14e carte de suite à East Lake de 70 et moins. Il est 3e en -11.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

On notera pour finir la réaction de Collin Morikawa. Le « génie de Berkeley » poste un 65 pour se remettre dans la course (-9, 5e), à égalité avec Tyrrell Hatton (66, -9) et Jon Rahm. 1 Un seul joueur a réussi le samedi sans bogey. Il s'agit de Patrick Reed (66, -6, 11e)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles