Golf - PGA Tour - Wells Fargo Championship : Un trio en tête dont l'Anglais Matt Wallace (-6), Rory McIlroy en chasse (-4)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Matt Wallace est coleader à Charlotte, alors que Rory McIlroy retrouve la forme sur l'un de ses parcours favoris. Cut raté pour Jon Rahm et Xander Schauffele. Trois joueurs se partagent la tête sur le parcours de Quail Hollow. Profitant bien des conditions de jeu moins venteuses le matin, Matt Wallace a posé au club-house une première carte en -6 (67, -4), grâce à sept birdies et un seul bogey. L'Anglais est à égalité avec deux Américains en tête du tournoi, puisque Gary Woodland et Patrick Rodgers pointent également à un total de -6, à deux tours du but. À la quatrième place et un coup plus loin, on trouve un autre local, puisque Kramer Hickock et son 69 du vendredi pointent en -5.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Bon début de tournoi pour Rory McIlroy, qui malgré un classement mondial anormalement haut pour ses standards (15e) se retrouve à la cinquième place de ce Wells Fargo. Sur un parcours qu'il affectionne particulièrement, le Britannique pointe en -4 avec quatre autres joueurs, dont le Mexicain Carlos Ortiz. Les conditions sélectives à Charlotte ont fait des dégâts parmi les meilleurs joueurs mondiaux. Avec un cut à +2, Xander Schauffele, Jon Rahm et ses deux bogeys finaux, mais aussi Tony Finau ou Will Zalatoris ne verront pas le week-end. 329 Jon Rahm n'avait plus raté de cut depuis 329 jours, soit 22 tournois consécutifs. C'était la meilleure série en cours sur le PGA Tour.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles