Golf - Ryder Cup - Les Américains reprennent le trophée de la Ryder Cup

·2 min de lecture

Trois ans après la victoire des Européens en France, les Américains ont retrouvé le goût de la victoire en Ryder Cup, dimanche à Whistling Straits. Dustin Johnson et les siens ont très largement dominé la 43e édition de l'épreuve (17½ à 7½). Les États-Unis, portés par une nouvelle génération aussi talentueuse que décomplexée, se sont adjugés la Ryder Cup pour la 27e fois de leur histoire, ravissant le trophée aux vétérans Européens, dimanche à Whistling Straits dans le Wisconsin. Menant 11 à 5 après deux premières journées consacrées aux épreuves en duo (foursomes et fourballs), les Américains n'avaient plus que 3,5 points à glaner en douze simples pour être sacrés. Ils n'ont pas le moins du monde tremblé face à des Européens condamnés à un exploit jamais réalisé dans l'histoire de la compétition et qui attendra pour l'être : combler un retard de six points à l'entame du dernier tour.

Ces derniers n'y sont pas parvenus, car, soutenus par quelque 40.000 supporteurs en fusion sur le parcours niché entre falaises et collines le long du lac Michigan, les USA n'ont jamais faibli. Comme un symbole, c'est Collin Morikawa qui a apporté le demi-point décisif faisant 14,5 et permettant de boucler l'affaire. Son birdie sur le N.17, après un exceptionnel drive l'ayant approché à quelques centimètres du trou, a été décisif, pour finir à égalité avec le Norvégien Viktor Hovland. Le vainqueur du dernier British Open, âgé de 24 ans, est le plus jeune des six rookies convoqués par l'entraîneur Steve Striker, surtout béni de bénéficier de neuf joueurs figurant parmi les 11 meilleurs mondiaux, sur les douze que composent son équipe. L'inexpérience face à l'armada de vétérans européens n'a pas été un frein au succès des USA. lire aussi Michael Jordan, à propos de l'équipe américaine de Ryder Cup : « J'ai un bon feeling cette année »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles