Golf - Ryder Cup - L'analyse des simples remportés 8-4 par Team USA

·6 min de lecture

Démonstration américaine ce dimanche à Whistling Straits. Les Rouges ont survolé les simples 8-4 et remportent haut la main cette 43e édition de la Ryder Cup. Rory McIlroy bat Xander Schauffele 3&2 Aligné pour la 3e fois consécutive en premier le dimanche, Rory ramène son premier et seul point de cette Ryder Cup. Face à un Xander Schauffele bien en dessous de ses performances affichées lors des doubles, Rory a su prendre les devants dès l'entame de la partie. Birdie au 1 quand l'Américain ne faisait que le par, Rors a profité du bogey de son adversaire au 4 pour prendre un deuxième up. Avance que Schauffele n'a réduite qu'une fois, au 7.

Patrick Cantlay bat Shane Lowry 4&2 Homme fort côté rouge, Patrick Cantlay n'a pas laissé de miettes à Lowry. Moins inspiré qu'hier au putting, l'Irlandais est tombé sur un Cantlay dans la continuité de son niveau affiché tout au long de l'année. Lowry avait pourtant pris l'avantage au 2 grâce à un birdie, mais a perdu les quatre trous suivants. Bien qu'ayant vu son avance réduite au 10 puis au 12, Cantlay a fini le travail en remportant les 14, 15 et 16. Scottie Scheffler bat Jon Rahm 4&3 Irrésistible Scheffler. Quatre birdies sur les quatre premiers trous pour l'Américain. Jusque là seule satisfaction européenne, le n°1 mondial Jon Rahm n'a pas trouvé les armes pour inquiéter le rookie. L'Espagnol a joué en dessous de son niveau des doubles et n'a jamais pu revenir en dessous de 3 down.

Bryson DeChambeau bat Sergio Garcia 3&2 Le birdie au 1 ne suffit pas face à Bryson DeChambeau. L'Américain a signé le seul eagle de la semaine sur ce trou en drivant le green puis en rentrant le putt de 12 mètres. Garcia s'est défendu, mais comme son compatriote Rahm, il n'a pas joué au niveau de l'Américain, porté par un public qu'il a su divertir de ses coups surpuissants dont lui seul a le secret. Collin Morikawa partage contre Viktor Hovland Duel de rookies que l'on retrouvera à coup sur à l'avenir. Les deux jeunes se sont livrés une bataille épique, ne partageant que 4 trous sur 18 et auteurs de 14 birdies à eux deux. Le Norvégien n'a pas paniqué face aux très bon jeu de fer du double vainqueur de Majeur. Avec la réussite sur ses putts, Hovland aurait même pu espérer mieux, lui qui menait 2 up après deux trous, avant de voir Morikawa lui prendre les trous 4, 5, 6 et 7.

Dustin Johnson bat Paul Casey 1up Rencontre serrée entre deux joueurs expérimentés. L'Américain a pris l'avantage le premier, au 6 et après cinq trous partagés. Casey a réagi au 7, DJ a repris l'up au 8, puis un deuxième au 10. L'Anglais a pris le 11, perdu le 12, puis gagné le 13 pour revenir à 1 down avant de perdre le 15. Un eagle au 16 pour espérer, mais pas de miracle à l'arrivée : 1 up pour DJ. Brooks Koepka bat Bernd Wiesberger 2&1 Match également assez disputé, qui s'est joué sur les derniers trous. L'Autrichien avait pris la tête d'entrée avant une réaction immédiate de Koepka. Rebelote sur le 4 et le 5, puis l'Américain a pris le meilleur sur le par 3 du 7 d'un superbe coup de fer à deux mètres du trou. Revenu square après le 14, Wiesberger s'est finalement incliné suite à ce coup chirurgical de Koepka au 17 : un coup de 200 mètres posé à 30 centimètres du trou.

Ian Poulter bat Tony Finau 3&2 Dans un match très peu diffusé, Ian Poulter sauve l'honneur et ramène, comme Rory, un point sur son simple. Le Postman domine un Tony Finau bien moins en forme que lors des 4-balles du vendredi où il avait brillé. 1 up dès le premier trou, l'Anglais a conservé cet avantage jusqu'au 8, où Finau a profité de son bogey pour égaliser. Poulter a ensuite gagné consécutivement les trous 10, 11 et 12 pour porter l'avantage a 3 up. Il reste invaincu lors des simples.

Justin Thomas bat Tyrrell Hatton 4&3 Match à sens unique entre Thomas et Hatton. L'Américain a dominé de la tête et des épaules un Anglais qui aura simplement trop mal joué pour espérer quelque chose de ce match. Hatton a remporté deux trous : l'un sur son seul birdie de la journée (14), l'autre sur une erreur de Justin Thomas (5). Lee Westwood bat Harris English 1up Sans forcément briller, Lee Westwood bat Harris English sur le fil. Auteurs, à eux deux, de 7 birdies sur 17 trous, les deux joueurs étaient à un coup sous le par avant d'entamer le 18. Sur cet ultime trou, Westwood s'est mis en deux coups à 8 mètres du drapeau tandis que l'Américain trouvait l'eau. Sans faire durer le suspense, Harris English a donné le trou à Westwood, qui devient le joueur ayant joué le plus de matchs pour l'Europe (47). Jordan Spieth partage contre Tommy Fleetwood Dans un match très équilibré mais jamais à l'avantage de Fleetwood, les deux hommes partagent les points. Toujours en réaction, l'Anglais a égalisé au 4 après que Spieth a pris la tête au 3, puis quand l'Américain a remporté le 5 et le 6, c'est Fleetwood qui prenai le 7 et le 8. Avantage Spieth au 10, égalité rétablie au 12. Rebelote au 15 et au 16. C'est sur deux putts d'un mètre donnés au 18 et une belle accolade que Spieth et Fleetwood se sont quittés.

Daniel Berger bat Matt Fitzpatrick 1up Ultime match de cette 43e Ryder Cup, certainement le match de simple qui aura affiché le meilleur niveau de jeu. Quinze birdies à eux deux, les deux joueurs n'ont malheureusement pas été souvent choisis par la réalisation américaine, qui s'est concentrée sur les matchs à enjeu. Dans ce match pour l'honneur donc, Fitzpatrick craque sur son deuxième coup du 18 : une gratte dans l'eau qui donne la victoire à Berger, et le record de points aux USA, 19-9.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles