Golf - Ryder Cup - Padraig Harrington, capitaine de l'équipe européenne après la défaite en Ryder Cup : « Nous avons juste été battus par plus forts que nous »

·2 min de lecture

L'Irlandais n'avait pas grand-chose à reprocher à ses hommes après une défaite logique contre des Américains nettement supérieurs. « Comment expliquez-vous cette défaite (19-9) ?
Mon équipe a fait tout ce qui lui a été demandé. Ils ont tous bien bossé, travaillé dur ensemble, avec un super état d'esprit. Chacun s'est donné à 100 %. Nous avons juste été battus par plus fort que nous cette semaine, une équipe américaine très forte qui a joué à la hauteur de ses capacités. Ils ont pris le meilleur départ possible, avec la foule derrière eux. Ça faisait beaucoup de choses vraiment difficiles à surmonter. « Même si nous n'avons pas obtenu le résultat que nous voulions, nous avons formé une équipe, et c'est la chose la plus importante » Qu'avez-vous pensé de votre homologue Steve Stricker ?
Je suis heureux pour Steve. C'est l'un des types les plus sympas dans le golf. On a été battus par un bon capitaine à coup sûr. Il avait visiblement parfaitement bien préparé son plan. Quelle que soit la préparation, les Américains ont fait du bon boulot. Ils ont bien commencé et n'ont pas fléchi. Nous avons fait le job, mais ce n'était tout simplement pas notre semaine. lire aussi La raclée américaine Comment avez-vous vécu ce premier capitanat ?
C'est difficile d'être capitaine. Je suis quelqu'un d'assez pragmatique mais je sais que j'avais besoin d'être plus que ça pour être un bon capitaine de Ryder Cup. Je pense avoir réussi à réunir ces gars, et, même si nous n'avons pas obtenu le résultat que nous voulions, nous avons formé une équipe, et c'est la chose la plus importante. Il y a des jeunes gars qui seront le coeur de l'équipe à l'avenir. Jon Rahm, clairement, Viktor (Hovland) sont là pour longtemps. On parle beaucoup des gars expérimentés, mais il y a un noyau vraiment solide de joueurs qui sont encore à l'apogée de leur carrière. D'autres n'ont certainement pas encore atteint cet apogée. La plupart ont la meilleure partie de leur carrière devant eux, cela ne fait aucun doute. Donc, ils ne devraient pas s'éloigner de cette équipe. » lire aussi L'analyse des simples remportés 8-4 par les États-Unis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles