Golf - Ryder Cup - Steve Stricker, capitaine de Team USA : « Mes joueurs s'éclatent et ça fait plaisir à voir »

·2 min de lecture

Plus que la domination des Américains, qui les placent dans une situation idéale avant les simples (11-5), Steve Stricker souligne l'ambiance exceptionnelle qui règne au sein de son équipe et n'est pas étrangère à sa promenade de santé. Steve Stricker, capitaine du Team USA après la journée de samedi : « J'adore la manière dont les gars jouent et l'énergie qu'ils mettent régulièrement, quotidiennement. On a dit depuis le début à quel point ils sont faciles et connectés les uns aux autres, et ça se voit. Ils jouent avec libérés. Ils s'éclatent et ça fait plaisir à voir. Ce n'est pas facile d'avoir des attentes. On a bien une idée de ce qu'ils vont réaliser et je suis sûr qu'ils en ont une aussi de ce qu'ils vont faire. Mais je me sens si bien avec ces 12 gars, vraiment. Ils jouent tous parfaitement, ils font les choses avec justesse, mais la chose la plus importante c'est qu'on s'est tout simplement amusés cette semaine en étant unis tous ensemble. Je pense que ça se voit sur le parcours. » lire aussi Team USA mène 11-5 (à propos du score) Entre 11-5 et 10-6, il y a une grosse différence dans mon esprit. Pendant la session de cette après-midi (samedi), je crois avoir dit à ma femme Nicki et aussi à aux vice-capitaines que si on arrivait à faire match nul lors de ces quatre balles ce serait un bon résultat. C'était bien que Bryson (DeChambeau) et Scheffler renversent leur partie à la fin, c'était une grosse bagarre. Ça a été serré mais c'était important de marquer ces deux points. (à propos du miracle de Medinah et la remontée des Européens menés 10-6 le dimanche matin) On en a beaucoup parlé. Je pense qu'on a appris beaucoup de 2012. Ce que je peux dire c'est qu'on n'avait sans doute pas fait du bon boulot dans le choix de l'ordre des simples le dimanche. Non pas qu'on pensait que c'était acquis mais on aurait pu mieux faire. C'était dans nos têtes aujourd'hui (samedi). On a repensé à nos erreurs passées, pour essayer de ne pas les reproduire et ça a été l'objet de nos discussions. C'est difficile de dire si on a fait les bons choix ou non, mais j'aime la situation dans laquelle nous nous trouvons. » lire aussi Rahm : « Je veux croire que tout va s'arranger »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles