Golf - Selon plusieurs experts, Tiger Woods se serait endormi au volant avant son accident

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Trois experts cités par « USA Today » ont eu accès aux données de l'accident de voiture de Tiger Woods mardi. Pour eux, l'hypothèse d'un manque d'attention, voire d'un endormissement au volant, est plus plausible qu'une perte de contrôle du véhicule. Cinq jours après le grave accident de voiture de Tiger Woods, l'enquête se poursuit pour déterminer les circonstances exactes qui ont conduit le golfeur américain à perdre le contrôle de son véhicule. Ce dimanche, USA Today avance la thèse d'un manque d'attention voire d'un Woods endormi au volant, témoignages d'experts à l'appui. Le média américain s'est entretenu avec trois spécialistes, qui ont eu accès aux données de l'accident. « Pour moi, c'est un scénario classique (d'un conducteur) endormi au volant, car la route tournait et son véhicule a continué tout droit », estime Jonathan Cherney, un ancien détective qui a examiné le site de l'accident. La vitesse hors de cause ? Selon lui, les données n'indiquent aucun mouvement du volant pour éviter la perte de contrôle de son véhicule. « Je pense que la vitesse n'est pas en cause. C'est juste l'inattention qui l'a conduit à percuter le trottoir », abonde Felix Lee, expert en reconstitution d'accident, ajoutant que si Woods s'était trouvé en excès de vitesse, à 120 km/h par exemple, « il n'aurait pas une fracture ouverte à la jambe, il serait mort. » lire aussi Après son accident, quel avenir pour Tiger Woods ? Opéré à de la jambe droite, le « Tigre » a été transféré dans un prestigieux établissement de Los Angeles pour poursuivre sa convalescence. Il ne pourra pas être transféré en Floride, où il réside, avant une semaine, estiment plusieurs sources américaines.