Golf - Tour Européen - Bernd Wiesberger solide au Danemark

·2 min de lecture

Bernd Wiesberger est désormais seul en tête du Made in HimmerLand. L'Autrichien, à -11, possède deux coups d'avance sur Matthias Schwab. Co-leader avec quatre concurrents jeudi après le premier tour, Bernd Wiesberger est désormais seul en tête du Made in HimmerLand, dont il est le tenant du titre. Le golfeur autrichien (-11) compte deux coups d'avance sur son compatriote Matthias Schwab (-9) et trois sur Alexander Björk (-8). Sa journée de vendredi « Je n'ai pas bien commencé mon deuxième tour, j'ai eu un putt délicat sur le premier pour sauver le par mais tout s'est bien passé. Ensuite, j'ai rentré un putt un peu plus long sur 11 puis au 13, qui était mon quatrième trou. J'ai eu quelques tap-ins sur les trous suivants, mais il y a des chances de birdies partout sur ce tracé. Après, j'ai bien assuré sur le 18 pour ne pas faire un bogey. Je suis content de mon score (carte de 65, -6) mais un peu déçu de la finition. J'avais l'impression de pouvoir faire un peu plus de birdies car mon jeu a été très bon. » lire aussi Le classement Sa gestion du jet-lag « Je me sens bien. C'était la deuxième nuit après un long voyage ce qui est toujours le pire. J'ai très bien dormi la première nuit après être venu des États-Unis, mardi et mercredi ont été assez difficiles mais depuis, je vais bien. J'ai essayé de contrôler l'énergie, je n'ai pas fait grand-chose hier après le tour, je me suis couché tôt. Je me sens bien et j'espère être prêt pour un aussi bon week-end comme les deux premiers jours. » Sur le parcours « Sur le retour, qui était mon aller vendredi, il y a vraiment beaucoup d'occasions de birdies et j'ai vraiment essayé d'en saisir un maximum. J'ai réussi à faire une meilleure carte que le premier tour, c'est toujours positif même si je pense que je pouvais aller encore plus bas. » 5 Sur les 14 représentants tricolores présents cette semaine, seulement cinq seront présents ce week-end : Julien Guerrier, Matthieu Pavon et Romain Langasque sont 14es (-5), Alexander Levy est 28e (-4), Mike Lorenzo-Vera 43e (-3). Le trou-en-un d'Alexander Björk (3e, -8)

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.