Golf - Tour Européen - Herbert toujours leader, 3 Français dans le top 10

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Australien Lucas Herbert (-13) creuse l'écart en tête de l'Irish Open. Antoine Rozner, Julien Guerrier et Grégory Havret occupent le top 10. Malgré un double-bogey dès son troisième trou (par 3), Herbert a retourné la vapeur pour signer une carte de 67 (-5), avec huit birdies. L'Australien (-13) est suivi de l'Anglais Andy Sullivan (-11, 67, 66) et de l'Écossais Grant Forrest (-11, 66, 67). Coauteur de la meilleure carte du jour, Sullivan pourrait, comme Herbert et Forrest, briguer une des trois places qualificatives pour le British Open en cas de bon résultat cette semaine. Rory se replace Auteur d'un premier round poussif (par), le Nord-Irlandais a sorti le grand jeu ce vendredi matin pour revenir dans le cut. Parti du 10, Rors a bouclé son aller en -4 à la faveur de quatre birdies. Un cinquième birdie sur son 10e trou et Rory signait une carte de 67 (-5) pour remonter à la 34e place. Pourtant, celui qui compte 28 victoires en pro peut nourrir quelques regrets, à l'image de son 3-putt sur le 5 (par 5), alors qu'il avait atteint le green en deux coups.

Côté tricolores, six des treize engagés passent le cut. Trois occupent même le top 10 : Grégory Havret (67, 69, -8), Julien Guerrier (68, 68, -8) et Antoine Rozner (68, 68, -8). Benjamin Hebert (-5), Raphaël Jacquelin (-4) et Alexander Levy (-3) sont également qualifiés pour le week-end. Fin de semaine en revanche pour Adrien Saddier (-2), Romain Langasque (-1), Robin Roussel et Mike Lorenzo-Vera (par), Matthieu Pavon (+1), Joël Stalter et Robin Sciot-Siegrist (+2). lire aussi Toute l'actualité du golf

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles