Golf - Tour Européen - Julien Guerrier à deux coups du leader Cabrera Bello à l'Open d'Espagne

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Grâce à une carte de 66 (-5), Julien Guerrier occupe la deuxième place de l'Open d'Espagne avant le dernier tour, à deux longueurs du leader Rafa Cabrera Bello. Dans une journée qui aurait pu être encore plus belle sans un bogey au 16, Julien Guerrier remonte tout en haut du leaderboard et aura l'occasion de remporter ce dimanche le tout premier tournoi de l'European Tour de sa carrière. A -15 total, le vainqueur du British amateur 2006 n'est qu'à deux longueurs de l'Espagnol Rafa Cabrebra Bello, qui a rendu l'une des cartes de la journée avec son 64 réalisé sans encaisser aucun bogey. Le Français partage sa deuxième place avec un autre Espagnol, Adri Arnaus. lire aussi Tous les scores de l'Open d'Espagne

Levy 5e Cette semaine espagnole réussit bien à nos Français puisqu'un autre Tricolore est présent dans le top 10. A -12 total, Alexander Levy est 5e et fait une remontée fulgurante au classement après une première journée bouclée à +1 qui le laissait très loin de la tête. Autres Français bien placés, Victor Dubuisson, Mike Lorenzo-Vera et Jean-Baptiste Gonnet sont tous les 3 à -9 total et partagent la 21e place du leaderboard. Antoine Rozner et Robin Sciot-Siegrist sont quant à eux 65e à -3. Rahm se loupe Double tenant du titre et grand favori de cette semaine, Jon Rahm a connu un troisième tour bien compliqué qui l'éloigne d'un potentiel 3e sacre. Parti en dernière parti à -12 total, le numéro 1 mondial a rendu une carte au-dessus du par (+1) signée notamment de 3 bogeys et 1 double. lire aussi Toute l'actu du golf

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles