Golf - Tour Européen - Lucas Herbert remporte l'Irish Open et se qualifie pour le British Open

·2 min de lecture

L'Australien Lucas Herbert a signé dimanche sa deuxième victoire sur le Tour Européen, en Irlande, après son succès à Dubaï en janvier 2020. Il sera au British Open (15-18 juillet). Il était le plus fort cette semaine à Mount Juliet Estate. L'Australien Lucas Herbert, 25 ans, brigue son deuxième trophée sur le tour, après sa victoire en janvier 2020 sur l'Omega Dubaï Desert Classic. Leader depuis jeudi, Herbert a parfaitement lancé sa dernière journée avec deux birdies au 2 et au 3. Rejoint à -17 par Johannes Veerman, son compagnon de partie, Herbert a enfoncé le clou par deux birdies au 15 et au 17, tandis que son rival perdait un point au 16 après une sortie de bunker ratée.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Veerman avait longtemps été au contact du leader, réduisant peu à peu la marge avant de le rejoindre à -17 en rentrant un putt parfait sur le par 3 du 14. Egalité de courte durée puisque Herbert reprenait le lead sur le trou suivant. Veerman a ensuite lâché, au 16 d'abord, où il a vu sa sortie de bunker traverser le green, puis au 18, une approche laissée courte suivie de deux putts pour le bogey, -15 final.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Bogey synonyme de 3e place finale pour Veerman, puisque le Suédois Rikard Karlberg s'intercale sur le fil à la faveur de trois birdies sur les quatre derniers trous. Un chip parfaitement négocié sur l'ultime trou permet au Suédois de terminer à -16 total, un coup devant Veerman. Karlberg, Lucas Herbert et Johannes Veerman obtiennent tous les trois leur place dans le champ du British Open, du 15 au 18 juillet au Royal Saint George's. lire aussi Les dernières places à saisir pour le British Open En Irlande, le premier Tricolore est Antoine Rozner. A -7 final, le Racingmen a rendu une carte de +2 ce dimanche, insuffisante pour prétendre mieux qu'à une 33e place. Derrière, on retrouve Julien Guerrier et Grégory Havret, 51es à -4. Benjamin Hebert prend la 59e place à -2, seul avec McIlroy. Alexander Levy termine dans le par total, 65e, et Raphaël Jacquelin 68e à +5.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles