Golf - Tour Européen - Trois leaders en Ecosse, les Français en forme

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Jon Rahm, Thomas Detry et Jack Senior mènent la danse à -11 sur le Renaissance Club. Le Sud-Africain George Coetzee et les Anglais Lee Westwood et Matt Fitzpatrick suivent à -10. Huit Français passent le cut, fixé à -2. Même dans le brouillard, c'est bien lui le meilleur golfeur du moment. Jon Rahm a pris la tête du Scottish Open, à -11, en compagnie du Belge Thomas Detry et de l'Anglais Jack Senior. Parti du 10, le n°1 mondial a bouclé son aller en 29 (-6), avant de jouer son retour dans le par. Une carte de 65 (-6) dans la brume matinale, pour s'élancer en dernière partie demain. Thomas Detry a également signé un 65 aujourd'hui. Six birdies et aucun bogey pour le 100e joueur mondial, qui pourrait entrer dans le champ de The Open s'il termine dans les trois premiers non-qualifiés.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Jack Senior, seul leader hier, partait en dernière partie ce vendredi en compagnie de Julien Guerrier et Joël Stalter. L'Anglais a signé un 67 pour rejoindre Rahm et Detry. Derrière les trois leaders, un groupe de trois joueurs se tient à -10. Coetzee, Westwood et Fitzpatrick constitueront l'avant-dernière partie demain. A noter une solide fin de round pour Lee Westwood : eagle, birdie, birdie pour passer de -6 à -10.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Huit sur onze pour les Bleus. Après le retrait de Victor Dubuisson au trou 9 ce vendredi, les Français n'étaient plus que onze sur les fairways de Renaissance. Seuls trois ne joueront pas le week-end en Ecosse : Robin Roussel et Raphaël Jacquelin (+2), et Benjamin Hebert (-1). Ca passe en revanche pour Antoine Rozner et Joël Stalter (-2), Julien Guerrier, Matthieu Pavon, Mike Lorenzo-Vera et Romain Langasque (-4). Victor Perez retrouve des couleurs après ses quatre cuts consécutifs manqués. Le n°1 Français est -5 après deux tours, grâce notamment à quatre birdies d'affilés sur son retour. A -6, Alexander Levy est le premier tricolore avant le moving day.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles